Floride

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. USA
  4. Floride
  5. Les Incontournables

Floride : Les Incontournables

Le meilleur de la Floride

A voir, à faire en Floride : les meilleures villes, monuments, sites naturels, parcs d'attractions... Le top indispensable pour ne rien manquer pendant son voyage en Floride.

Miami : la nonchalante sensualité latino

Effervescente et un peu frimeuse, Miami bouge sur un tempo autre qu'ailleurs aux États-Unis. Au milieu de la fumée de cigare, les expatriés de La Havane dansent au rythme du son (type de salsa cubaine) et du boléro. Dans les boîtes de nuit branchées, les top-models brésiliennes se déhanchent sur le hip-hop latino. Pimentez votre vie amoureuse dans une botanica haïtienne (boutique spécialisée dans les plantes et les amulettes). Observez la manière dont les vieux messieurs font claquer leurs dominos dans le parc. Aux étals de rue comme dans les temples de la gastronomie, laissez les saveurs caribéennes, cubaines ou argentines enchanter vos papilles.

La magie de Disney

Vous en rêviez ? Vous voilà à « l'endroit le plus joyeux du monde ». Le Walt Disney World met tout en œuvre pour donner à chacun le sentiment enivrant d'être le vrai héros de la fête. La frénésie des manèges, les animations et la nostalgie ont beau faire, la vraie magie consiste à voir le visage des enfants s'illuminer après avoir fait rire Dingo, reçu une révérence de Cendrillon, protégé la galaxie avec Buzz l'Éclair et battu Dark Vador comme un chevalier Jedi.

Kayak dans les Everglades

Les Everglades sont déroutantes. Ici, nul relief dressé majestueusement vers le ciel ou de vallée découpée par un glacier à la beauté poignante. Leur magie est tout autre, lovée dans l'humidité des eaux stagnantes et dans une rivière d'herbe, marbrée de hammocks, de bosquets de cyprès et de mangroves. Pour explorer comme il se doit les Everglades et rencontrer de près ses habitants préhistoriques, oubliez la marche et, plus encore, la randonnée. Il faut quitter la sécurité de la terre ferme : pousser un canoë ou un kayak depuis une rive boueuse, surmonter sa peur et explorer les canaux peu profonds, selon les modalités uniques de ce lieu inoubliable.

La Conch Republic

La Floride n'est pas une, mais multiple, chaque lieu incarnant presque un monde en soi. C'est en tout cas le souhait des conchs de Key West. Cette île à part est devenue, « pour rire », un micro-État autonome, indépendant de la nation et de la Floride – et même des autres îles en dépit d'un pont peu solide la reliant au reste de l'archipel. À la nuit tombée, une fête à tout casser anime Mallory Square et Duval Street, à mi-chemin entre le traquenard alcoolisé et une authentique tolérance face à l'expression de toutes les pulsions licencieuses et anticonformistes dont l'homme est capable.

Canaveral National Seashore

La côte atlantique de Floride est densément peuplée et urbanisée. D'où le caractère remarquable de ces 38 km de littoral intact qu'offre l'île-barrière du Canaveral National Seashore. Là, dunes, lagons et plages de sable blanc n'ont guère changé depuis l'arrivée des Espagnols il y a un demi-millénaire. On peut se promener en kayak au milieu des grands dauphins et des lamantins, observer les tortues de mer en train de nicher, longer à la nage des plages immaculées et camper au milieu de nulle part.

Symphonie corallienne

Les plus somptueux paysages de Floride se cachent sous l'eau. Le cordon de récifs coralliens qui ourle la côte rivalise avec ceux d'Hawaii et des Caraïbes tant par la qualité que par la diversité. Zones protégées entre toutes, le Biscayne National Park, le John Pennekamp Coral Reef State Park et Looe Key réservent bien des surprises. On peut y admirer les récifs et leurs habitants aux couleurs de l'arc-en-ciel grâce à des bateaux à fond de verre, y pratiquer le snorkeling ou la plongée,

St Augustine : l'histoire en s'amusant

La légende veut que la fontaine de jouvence recherchée par Ponce de León appartienne à cette cité, la plus ancienne des États-Unis. Cette anecdote traduit bien l'ampleur de l'héritage historique amoureusement préservé de St Augustine. Longez ses ruelles pavées où les constructions des Espagnols côtoient les hôtels au luxe tapageur bâtis par l'homme d'affaires Henry Flagler. Fantômes et pirates font partie du folklore, tout comme les forgerons en costume d'époque ou les soldats faisant démonstration de tir au canon.

Surf à Cocoa Beach

Dès que le surf est entré dans les mœurs, la Floride a senti que la Californie et Hawaii lui faisaient de l'ombre en la matière. Mais un jour de 1992, un prodige de vingt et un ans né à Cocoa Beach, Kelly Slater, remporta le premier de ses dix titres mondiaux (à ce jour) et surtout révolutionna la discipline. Pour lui, il n'est pas meilleur endroit pour apprendre que la côte de l'Espace. Qui oserait contredire le champion incontesté du surf ? Alors munissez-vous d'une planche et prenez les vagues de Cocoa Beach en rêvant à vos propres victoires.

Sanibel Island : la bosse du pêcheur de coquillages

Renommée pour l'abondance et les couleurs de ses coquillages exotiques, la magnifique Sanibel Island attire mille et un ramasseurs de coquillages allant le dos voûté (stooping en anglais), d'où l'expression courante de Sanibel stoop pour désigner cette position favorite du pêcheur (désormais équipé d'un outil à long manche quand il veut économiser ses lombaires). Si la chasse aux coquillages offre surtout le loisir de laisser son esprit vagabonder librement, la récompense n'en reste pas moins précieuse.

Nager avec les lamantins

Existe-t-il mammifère géant plus adorable, plus accessible et aussi peu menaçant que le lamantin antillais de Floride ? Chaque hiver, ces créatures pataudes recherchent la tiédeur des sources et des courants chauds, et de nombreux endroits permettent de nager à leurs côtés. Le meilleur endroit est Kings Bay, près de Crystal River le long du golfe du Mexique. Près d'un demi-millier d'individus peuvent s'y rassembler par une froide journée de janvier. Mais si curieux et proches des nageurs puissent-ils se montrer, il faut éviter de les toucher.

Gulf Islands National Seashore

Près de Pensacola, les îles barrières du Panhandle couvrent une étroite superficie, notamment les délicates bandes de terre qui s'étirent pour former le Gulf Islands National Seashore. L'effervescence des stations balnéaires réputées s'oublie vite dès que l'on foule leur sable blanc immaculé. Si vous souhaitez bouger, visitez les ruines historiques de Fort Pickens ou enfoncez-vous au cœur des forêts sableuses. Mais sincèrement, n'êtes-vous pas venu dans ce paradis pour paresser et bronzer au soleil ?

Randonnée dans l'Ocala National Forest

Aussi irréels et dépaysants que les Everglades, les forêts subtropicales, les bosquets de cyprès, les gouffres et les sources cristallines de l'Ocala National Forest et des parcs nationaux voisins offrent une réelle liberté. On peut se perdre des semaines durant sur des centaines de kilomètres de sentiers forestiers et parmi d'innombrables lacs, en passant d'un camping à l'autre (il y en a des dizaines) et en s'imprégnant de l'atmosphère floridienne du bon vieux temps.

Rencontres surréalistes : le Salvador Dalí Museum

En parfait accord avec le côté « surréaliste » de la Floride – même si le peintre catalan n'eut pas le moindre lien avec elle –, le Salvador Dalí Museum, à St Petersburg, réunit une splendide collection privée de 96 peintures à l'huile et une impressionnante quantité de curiosités imprimées. Désormais à l'abri d'une étonnante architecture contemporaine, le plus grand musée consacré à Dalí en dehors de l'Espagne est devenu une destination incontournable et un véritable joyau parmi les musées d'art de Floride.

Crabes cailloux, noix de Saint-Jacques et huîtres

La Floride profite des nombreux présents de la mer d'innombrables façons. Trois grandes saisons font la joie des amateurs de fruits de mer : celle des pinces de crabes cailloux, d'octobre à avril ; celle des noix de Saint-Jacques de Steinhatchee, de juillet à septembre ; et celle des savoureuses huîtres d'Apalachicola, de novembre à avril. 90% des huîtres de Floride proviennent d'Apalachicola, par ailleurs dernier endroit des États-Unis où les tongers continuent de les récolter à l'état sauvage. À Steinhatchee, tout le monde a le droit de pêcher les coquilles Saint-Jacques. Avis aux amateurs !

Gainesville Rocks

Si le célèbre Tom Petty, originaire de la ville, et Bo Diddley qui y vécut, sont les saints patrons de la scène rock de Gainesville, l'université de Floride (deuxième campus du pays par la taille) est le moteur qui continue d'alimenter cette dernière. Des groupes déclinent la musique rock sous toutes ses formes, du gator-swamp rockabilly propre à la Floride au rock industriel post-punk, même si, chaque soir, le blues, le bluegrass, le reggae ou le hip-hop sont aussi à l'honneur. Pas de doute, la scène la plus animée et la plus riche de tout l'État, c'est Gainesville.

 

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Floride