Chicago : Si vous aimez

Chicago selon ses envies

Architecture

Un mal pour un bien… Le Grand Incendie de 1871 permit à Chicago de faire sa révolution architecturale et de devenir un bouillonnant laboratoire d’idées. Daniel Burnham, l’un des grands urbanistes de la période, encouragea les architectes à s’affranchir des limites traditionnelles, et à voir grand – très grand. Depuis lors, Chicago n’a cessé de voir fleurir les gratte-ciel.

Noms à retenir

En matière d’architecture, Louis Sullivan fut le père fondateur de Chicago, créant des gratte-ciel révolutionnaires à charpente métallique. Frank Lloyd Wright, étudiant de Sullivan, donna au style Prairie une renommée mondiale. Daniel Burnham est, quant à lui, l’auteur du plan éponyme qui préserva le littoral de Chicago, tandis que Ludwig Mies van der Rohe est réputé pour son esthétique minimaliste, et pour les formes épurées qui ont donné naissance aux gratteciel modernes. Enfin, Jeanne Gang est actuellement l’architecte star de la ville. Ses constructions contemporaines évoquant des motifs naturels fleurissent un peu partout.

Préservation

La Chicago Architecture Foundation est née des efforts de conservation fournis dans les années 1960 pour sauver une demeure du South Loop. Beaucoup d’autres bâtiments ont cependant été démolis, le plus célèbre étant le Stock Exchange Building. On peut encore admirer son arche, qui a échappé aux pelleteuses, devant l’Art Institute.

Gratte-ciel

  • Willis Tower Montez au 103e niveau, puis regardez dans le vide par le sol vitré de la corniche du plus haut bâtiment de Chicago.
  • Aqua Tower D’une remarquable conception ondulée, le bijou de 86 étages de Jeanne Gang a raflé de nombreux prix.
  • 875 N Michigan Ave Gagnez les cieux à l’observatoire (94e niveau) et au bar lounge (96e niveau) de cette tour des berges.
  • Tribune Tower Cette tour néogothique est incrustée de pierres du Taj Mahal, du Parthénon et de bien d’autres édifices célèbres.
  • Marina City Ces deux tours en forme d’épis de maïs semblent tout droit sorties d’un dessin animé.
  • Kluczynski Federal Building Avec cette structure carrée, Ludwig Mies van der Rohe a façonné le look des gratte-ciel modernes.

Style Beaux-Arts

  • Chicago Cultural Center Plafonds dorés, marbres et mosaïques en nacre décorent les salles.
  • Museum of Science & Industry Ce musée occupe l’ancien palais des Beaux-Arts de l’Expo universelle de 1893.
  • Frank L. Wright Robie House Les lignes gracieuses du chef-d’œuvre de Wright à Hyde Park ont fait des émules partout dans le monde.
  • Charnley-Persky House Wright conçut cette demeure à seulement 19 ans, et la proclama premier bâtiment de l’ère moderne.

Manoirs

  • Driehaus Museum Manoir de l’âge doré des arts décoratifs, comme en témoignent ses 3 niveaux et ses vitraux.
  • Patterson-McCormick Mansion Manoir néoclassique de 1893, époque à laquelle Astor Street était la “rue des millionnaires”.

Musées et galeries d'art

Le plus grand T-Rex du monde, le plus grand nombre de toiles impressionnistes en dehors de la France, le plus grand musée scientifique du monde occidental. Tous ces superlatifs s’appliquent aux musées de Chicago. La ville compte aussi un choix de musées plus petits – exposant aussi bien des perles mexicaines que du matériel médical – ainsi qu’une foule de galeries d’art.

Billets en ligne

Avec l'achat en ligne, on est assuré de pouvoir entrer, et, parfois, on évite les files d’attente. Néanmoins, ce service est parfois payant (environ 2 $), et il arrive que la file d’attente des billets prépayés soit aussi longue que l’autre… N’achetez vos billets en ligne qu’en été et pour les grandes expositions. Le reste du temps, c’est inutile.

Galeries d’art

Elles se concentrent dans cinq secteurs. River North est le plus ancien et le plus fourni. Des artistes internationaux de renom exposent ici. Le West Loop est un fief d’art avant-gardiste connu dans le monde entier. Bucktown et Wicker Park abondent en espaces alternatifs et en talents prometteurs. Quant à Pilsen, il recèle plusieurs petits espaces d’exposition, aux horaires aléatoires, tenus par des artistes. Enfin, le côté sud du quartier de Bridgeport se fait un nom avec ses galeries d’art aménagées dans un dédale de vieux entrepôts de W 35th Street.

Musées d’art

  • Art Institute of Chicago Le deuxième musée d’art du pays réunit des Monet et des œuvres contemporaines, entre autres trésors.
  • Museum of Contemporary Art La collection du petit frère effronté et rebelle de l’Art Institute repousse les limites toujours plus loin.
  • National Museum of Mexican Art Fonds remarquable de peintures mexicaines, d’art folklorique et d’œuvres politiques.

Musées scientifiques

  • Field Museum of Natural History Collections de dinosaures, de gemmes, de momies et de lions empaillés.
  • Museum of Science & Industry Le plus grand musée scientifique du monde occidental.
  • Adler Planetarium Ce bijou au bord du lac vous emmène aux confins de l’espace.

Galeries d’art

  • Intuit: The Center for Intuitive & Outsider Art Petit musée présentant des artistes hétérodoxes de talent.
  • Wrightwood 659 Nouvel espace pensé par Tadao Andō pour des expos d’architecture.
  • Mars Gallery Pop art, couleurs et ambiance cartoon dans un édifice historique.

Musées insolites

International Museum of Surgical Science Expos fascinantes sur l’histoire des sciences médicales.
American Writers Museum Présentations passionnantes et interactives sur la littérature américaine.
Chicago History Museum Retrace l’histoire de la ville à travers divers objets, dont des alambics du temps de la Prohibition.
Money Museum Pour ramener chez vous une photo avec la mallette à un million de dollars.

Vie nocturne

Les habitants de Chicago adorent se détendre dans les bars. La faute au long hiver qui les oblige à rester bien au chaud. Ou la faute à l’été qui les pousse à profiter du beau temps en terrasse et dans les beer gardens… Quelle qu’en soit la raison, ces moments de convivialité sont chers au cœur de tous, et généreusement partagés.

Clubs

Les clubs se concentrent dans trois principaux secteurs : River North et West Loop, où les établissements sont spacieux et chics (tenue correcte exigée) ; Wicker Park et Ukrainian Village, où l’ambiance est à la cool ; et Wrigleyville et Boystown, avec des clubs à mi-chemin entre les deux. Sur les réseaux sociaux, la plupart offrent des entrées à prix réduits : vérifiez avant de sortir.

Bars typiques de Chicago

Quelques indices pour dénicher des bars typiques et pleins de caractère : une enseigne de bière à l’ancienne à l’entrée ; un jeu de fléchettes et/ou une table de billard ; des clients coiffés de casquettes des Cubs, des White Sox ou des Blackhawks ; et des matchs à la TV.

Bonne ambiance

  • Old Town Ale House Branchés et habitués grisonnants boivent leur verre à l’ombre de tableaux grivois.
  • RM Champagne Salon Des guirlandes lumineuses et des bulles dans le West Loop.

Bière

  • Revolution Brewing Microbrasserie à la déco industrielle chic et bonnes bières.
  • Centennial Crafted Beer & Eatery Bar à bières convivial ; 50 variétés en fût.
  • Delilah’s Bar punk animé à la riche carte de bières (et de whiskies). 

Cocktails

  • Violet Hour Cocktails renommés à siroter dans un bar discret.
  • Sparrow Mixtures personnalisées à base de rhum dans un bar rétro et cosy.
  • Lost Lake Bons breuvages exotiques et rafraîchissants.

Vin

  • Bar Ramone Un verre de mousseux en fin de soirée dans un salon à l’européenne.
  • Press Room Vins rouges et blancs aux chandelles et en sous-sol.

Vue panoramique

  • Waydown Vue sur les gratte-ciel au sommet de l’Ace Hotel, un cocktail en main.
  • Signature Lounge Montez au 96e niveau du Hancock Center et admirez…
  • Cindy’s Un toit-terrasse avec vue sur le Loop et Millennium Park. 

Clubs

  • Smart Bar Adresse intimiste qui programme des DJ pointus.
  • Berlin Beaucoup d’espace pour danser à son aise.

Bars locaux

  • Skylark Un verre bon marché et des galettes de pommes de terre avec l’underground de Pilsen.
  • Innertown Pub Boissons authentiques, kitsch et à bas prix dans un lieu discret de Ukrainian Village.
  • Ten Cat Tavern Billard, œuvres d’art et bières devant la cheminée. 

Humour et arts de la scène

Chicago est le berceau du théâtre d’improvisation, genre où la ville excelle toujours. Côté scène traditionnelle, le Steppenwolf, où les stars de Hollywood viennent se produire, n’est qu’un des 200 théâtres de la ville. Nombre de productions s’exportent à Broadway, et d’autres se jouent dans les salles off du Loop. La musique symphonique est, elle aussi, mondialement acclamée.

Impro

L’impro à l'américaine a vu le jour en 1955 dans un bar de Hyde Park avec les Compass Players, qui intégraient les suggestions du public à leur spectacle. Ils ont ensuite fondé Second City, et leur style de sketchs est devenu connu dans le monde entier.

Theater District

Le Theater District est un ensemble de salles de spectacles centenaires avec enseignes au néon. Ces théâtres, situés pour beaucoup dans State St et Randolph St, accueillent généralement de grandes productions.

Spectacles humoristiques

  • Second City Le bastion de l’improvisation.
  • iO Theater Grand palais de l’impro avec quatre théâtres.

Théâtre

  • Steppenwolf Theatre Plusieurs stars ont joué ici, dont Malkovich.
  • Goodman Theatre Excellentes pièces de théâtre américain.

Musique classique

  • Grant Park Orchestra Pour pique-niquer au Pritzker Pavilion.
  • Chicago Symphony Orchestra Orchestre réputé, notamment pour ses cuivres.
Mis à jour le : 20 février 2020
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Est américain