Uruguay

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Uruguay
  4. Comment circuler

Uruguay : Comment circuler

Arriver en Uruguay

Aéroport international de Carrasco (Montevideo) Des bus réguliers (58 UYU), des bus express (181 UYU), des navettes (400 UYU), des taxis (1 200-1 700 UYU) et des remises relient l’aéroport à Montevideo (20 km) en 30 à 45 min.
Terminal des ferries de Colonia del Sacramento La plupart des hôtels de Colonia se trouvent à 10 ou 15 min de marche, ou 5 min en taxi, du terminal des ferries. La gare routière (liaisons longue distance) est à une rue au nord-est du port. Les agences de location de voitures sont situées entre le terminal des ferries et la gare routière.
Terminal des ferries de Montevideo Les bateaux en provenance d’Argentine accostent au nord du Mercado del Puerto (Ciudad Vieja). Les taxis stationnent à l’extérieur du terminal ; ils rallient n’importe quel quartier de la ville en 5 à 15 min (100-250 UYU selon la destination).

Bus

Les bus sont confortables, les tarifs (contrôlés par les autorités) raisonnables et les distances courtes. De nombreuses compagnies offrent le Wi-Fi à bord. Dans les rares villes dépourvues de gare routière, les bus des différentes compagnies s’arrêtent en général aux abords de la place principale, à courte distance les uns des autres.
Il est inutile de réserver, sauf pendant les vacances. En période de pointe, une même compagnie propose parfois plusieurs départs dans l’heure. Dans ce cas, le numéro du bus est indiqué sur le billet – assurez-vous toujours auprès du chauffeur que vous montez bien dans le bon bus.
Dans les gares routières, vous trouverez généralement des consignes à bagages à des tarifs abordables.

Voiture et moto 

Les visiteurs séjournant moins de 90 jours en Uruguay peuvent circuler avec un permis de conduire valide délivré dans leur pays d’origine. La plupart des Uruguayens sont particulièrement courtois au volant. Même Montevideo, pourtant animée, paraît tranquille comparée à Buenos Aires.
La réglementation en vigueur veut que toutes les stations-service, notamment la société publique Ancap, présente partout, affichent les mêmes tarifs à la pompe. Lors de notre séjour, le sans-plomb était à 45,90 UYU/l, et le super à 47,60 UYU/l.

Location de voiture

On trouve des voitures à louer à partir de 1 500 UYU la journée en haute saison, taxes et assurance comprises. Il revient souvent beaucoup moins cher de réserver en ligne que d’effectuer la location directement sur place.

Législation et sécurité routière

En journée, les conducteurs sont tenus d’allumer leurs phares sur tous les grands axes.
Dans la plupart des villes, les rues sont généralement à sens unique. Une flèche indique le sens de circulation.
En dehors de Montevideo, on ne trouve aux intersections ni panneaux stop, ni feux de signalisation. La priorité revient à celui qui arrive le premier, ce qui peut s’avérer plutôt déconcertant quand on n’a pas l’habitude.
Les principaux axes rayonnant autour de Montevideo sont bien entretenus, surtout la Ruta 1 (en direction de Colonia del Sacramento) et la Ruta 9 (Interbalnearia) menant à Punta del Este.
En dehors de la capitale et des zones côtières touristiques, il y a peu d’embouteillages ; en revanche, certaines routes de l’intérieur du pays sont parfois accidentées. Faites particulièrement attention aux troupeaux et aux animaux sauvages.
Les limitations de vitesse sont clairement indiquées, mais rarement appliquées. Les contrôles de police sont rarement sévères.

Transports locaux

Les taxis, les remises (taxis banalisés) et les bus locaux fonctionnent de la même manière qu’en Argentine. Les taxis sont équipés de compteurs ; les tarifs augmentent de 20% de 22h à 6h, ainsi que le dimanche et les jours fériés. Il faut compter un petit supplément pour les bagages ; pour le pourboire, on arrondit en général de 5 ou 10 pesos. Uber et les services de covoiturage sont largement répandus à Montevideo. En ville, les services de bus sont excellents, à Montevideo comme ailleurs. Dans les petites villes de la côte comme La Paloma, les transports sont assurés principalement par des micros (minibus).

Mis à jour le : 18 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies