Guatemala

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Guatemala
  4. Les Incontournables

Guatemala : Les Incontournables

Le meilleur du Guatemala

Antigua

Gigantesques pics volcaniques et versants couverts de caféiers composent le cadre superbe de nombreux monastères, vestiges éparpillés de l'occupation espagnole, aujourd'hui repeuplés par une foule d'étudiants en langues étrangères, par des latinos lanceurs de modes et des commerçants indigènes qui passent leur temps à Antigua.

Tikal

En approchant de la Gran Plaza de Tikal, tôt le matin, avant l'arrivée des touristes, devant les deux pyramides à degrés qui dominent la canopée de la jungle environnante, vous aurez l'impression d'avoir trébuché sur un secret enfoui depuis longtemps. Le joyau rayonnant de cette ancienne capitale maya témoigne des sommets culturels et artistiques que cette civilisation de la jungle, occupée depuis quelque 16 siècles, a pu atteindre.

Jour de marché à Chichicastenango

Arrivez tôt à Chichicastenango, l'un des marchés les plus fascinants d'Amérique centrale. N'hésitez pas à négocier fermement (c'est ce qu'on attend de vous), surtout pour le souvenir de Chichi – les masques utilisés dans les cérémonies mayas traditionnelles.

Volcans : Sommets naturels

Citation d'un guatémaltèque : « Nous adorons les volcans ici – nous essayons d'en gravir le plus possible, un peu par jeu. Notre pays est tellement plat que nous avons jubilé à la simple vue d'un volcan ; mais pouvoir l'escalader, l'observer en éruption et voir la lave couler… Je suis content d'avoir mon appareil photo, sinon mes amis auraient du mal à croire que nous avons vu tout cela. »

Le tissu de la société

Les textiles mayas traditionnels ne constituent pas seulement de jolis souvenirs – ils servent quotidiennement dans tout le pays, et font des vêtements, des rues, des marchés et des bus une incroyable explosion de couleurs.

Rio Dulce, fleuve tranquille

Reliant le plus grand lac du pays à la mer des Caraïbes, la région du Río Dulce, au climat doux et accueillant, est le genre d'endroit où l'on vient pour la journée et où l'on reste une semaine. On y fait une croisière de quelques heures avec visite des réserves ornithologiques et des sources chaudes, ou on s'y détend en séjournant à Río Dulce, repaire de plaisanciers, dans de petits hébergements isolés le long du fleuve ou en bord de mer au sein de la communauté garífuna de Lívingston.

Artisanat à Totonicapan

La petite ville montagnarde de Totonicapán passerait inaperçue sans les dizaines de ferblantiers, potiers, tisserands et menuisiers traditionnels qui y habitent et dont on peut visiter librement les ateliers pour les observer à l'œuvre.

Guatemala City

Qu'on l'adore ou qu'on la déteste, il est presque impossible d'éviter Guatemala Ciudad, la capitale du Guatemala. Possédant les plus grands musées, les meilleurs restaurants et la vie nocturne la plus animée du pays, c'est une destination passionnante que beaucoup de voyageurs finissent par apprécier bien plus qu'ils ne l'auraient imaginé.

L'oasis de Semuc Champey

Le Guatemala compte peu de piscines naturelles d'eau douce invitant à la plongée, mais l'oasis de Semuc Champey, enveloppée par la jungle, est une exception. L'eau turquoise y coule en cascade dans une série de bassins calcaires, créant un cadre idyllique qui, pour beaucoup, constitue le plus beau site du pays.

Sculptures

Les Mayas étaient d'excellents sculpteurs de pierre. Certaines de leurs plus belles gravures sont conservées dans les musées de Guatemala Ciudad et Santa Lucía Cotzumalguapa. Vous pourrez en observer d'autres à leur emplacement d'origine, sur les sites archéologiques de Quiriguá et de Copán.

 

Articles récents