Sao Paulo : Environnement

Géographie, faune et flore à São Paulo

Géographie

À l’intérieur des terres, la Serra da Mantiqueira évoque les Alpes, tandis qu’Iporanga, près du Parque Estadual do Alto do Ribeira, est environnée par la forêt tropicale atlantique, l’une des portions les mieux préservées du pays. Sur le littoral, la jungle couvre aussi des montagnes qui descendent vers de belles plages près d’Ubatuba. Plus près encore de São Paulo, Ilhabela est un lieu de villégiature chic, plébiscité par les Paulistas.

La côte Paulista

La côte de l’État de São Paulo compte bien plus de plages que nous ne pouvons en citer dans ce guide. En dehors des stations balnéaires dont nous traitons, voici quelques belles étendues de sable pas toujours surpeuplées pour oublier un peu la mégalopole.

Santos

Bien qu’elle n’ait jamais brillé par sa propreté, Santos a le mérite d’être la station la plus proche de São Paulo, à un peu plus d’une heure de route quand le trafic est fluide. L’argent du pétrole lui a permis de se développer pour devenir un lieu de divertissement où bars et restaurants abondent.

Guarujá

Proches de São Paulo, les belles plages de Guarujá ont été victimes de leur succès et pâtissent désormais d’une urbanisation à outrance. Cela dit, si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous apprécierez cette escapade hors de la mégalopole – même si des immeubles en béton ourlent le rivage, bondé le week-end. Avis aux surfeurs : il y a de bonnes vagues à prendre sur la Praia do Tombo et la Praia do Éden, accessibles par un sentier qui descend de la route de Pernambuco ou des plages d’Iporanga.

Boiçucanga et ses environs

Station balnéaire décontractée, Boiçucanga constitue une bonne base pour explorer la côte au sud de São Sebastião. Les plages sont d’une incroyable variété, dominées par les pentes escarpées de la Serra do Mar. Les surfeurs et les fêtards apprécient Camburi et Maresias, tandis que les familles privilégient Juqueí.

Ilha do Cardoso

Située au sud à la lisière de l’État du Paraná, cette réserve écologique renfermant de splendides bassins, des cascades et des plages vierges forme l’enclave la plus sauvage de l’État de São Paulo. Elle ne compte que 400 habitants et aucune voiture. Son sable foncé et ses eaux d’un brun grisâtre ne rebutent pas les néohippies, qui aiment ses plages pour leur isolement. 

La serra de Mantiqueira

À quelque 180 km au nord-est de São Paulo, les sommets verdoyants de la Serra da Mantiqueira ont la faveur des vététistes comme des randonneurs et les Paulistas s’y pressent les week-ends d’hiver. Plus haute ville du pays, Campos do Jordão a un charme un peu kitsch mais constitue un confortable camp de base pour explorer les montagnes alentour, arpenter l’une des dernières forêts d’araucarias (pins du Paraná) et s’émerveiller tant il y a de points de vue spectaculaires sur la vallée du Paraíba.
Principal attrait de la région, le Parque Estadual de Campos do Jordão, à 14 km à l’est de Campos do Jordão, englobe la plus grande réserve d’araucarias de l’État ; mais ne manquez pas non plus la visite du Parque Amantikir, une mosaïque de jardins à flanc de montagne, à 10 km au sud de la ville. Parmi les randonnées possibles dans la Serra da Mantiqueira, l’ascension du Pedra do Baú (1 950 m) est très populaire. L’agence Altus propose d’excellentes activités de plein air.
 

Mis à jour le : 23 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies