Buenos Aires : Gay et lesbien

En 2002, Buenos Aires est devenue la première ville d’Amérique latine à légaliser le mariage entre personnes du même sexe et en juillet 2010, l’Argentine a autorisé ces unions sur tout son territoire. Buenos Aires accueille la plus grande gay pride (novembre) d’Amérique du Sud. La ville attire aujourd’hui de nombreux gays et lesbiens, qui profitent des auberges de jeunesse, pensions, bars et discothèques destinés en premier lieu à la communauté homosexuelle.
Procurez-vous la carte gratuite Circuitos Cortos BSAS Gay, qui répertorie les commerces gay friendly. Consultez également The Gay guide et NightTours, deux sites Internet bien renseignés.
Le Lugar Gay (011-4300-4747 ; Defensa 1120 ; dort 25 $US, s 45-60 $US, d 65-80 $US), une pension décontractée qui fait également office de centre d’information, affiche les couleurs de la communauté LGBT. Côté bars, cap sur le Sitges (Av Córdoba 4119 ; 23h-6h jeu-dim), le Flux (011-5252- 0258 ; Marcelo T de Alvear 980 ; 19h-2h dim-mer, 19h-3h jeu-sam) ou le Pride Cafe (011-4300-6435 ; Balcarce 869 ; 9h-20h). Les meilleures discothèques sont Glam (011-4963-2521 ; José Antonio Cabrera 3046 ; 0h-7h jeu et sam), Crobar, avec la soirée Rheo, et Amerika. Le Bach Bar (011-5184-0137 ; José Antonio Cabrera 4390 ; 23h-6h ven-sam, 22h-6h dim), établi de longue date, a la faveur de la communauté lesbienne.
La Casa Brandon (011-4858-0610 ; Luis Maria Drago 236 ; 20h-3h mer-dim) est à la fois une galerie d’art et un centre culturel. Pour découvrir les lieux où sortir, participez à l’Out & About Pub Crawl (011-3678-0170 ; 200 $ARS ; 22h sam), une tournée guidée des bars et des boîtes de la ville.
Enfin, pour des cours de tango et milongas gays, essayez La Marshall, à El Beso et Tango Queer.
Voir aussi notre Guide gay et lesbien en Argentine.

Mis à jour le : 26 mars 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Argentine

Paramètres des cookies