Lonely Planet

Le nord

Particulièrement prisé des Tunisiens, le nord du pays reste encore très peu touristique. Pourtant, cette région ne manque pas d'attrait, avec ses forêts et ses collines plongeant à pic dans les eaux bleues de la Méditerranée, et ses champs vallonnés, dont les couleurs changent au gré des saisons.
Sur la côte, Bizerte, principale ville de la région, tire parti de son vieux port et de son centre animé. Non loin, le lac Ichkeul s'inscrit dans un parc national classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Et, parmi les quelques plages tunisiennes qui incarnent la beauté méditerranéenne, celles de Raf-Raf et du Cap-Serrat se distinguent.
Tabarka, aux confins avec l'Algérie, est une charmante station balnéaire célèbre en été pour ses festivals musicaux de renommée mondiale, la plongée sous-marine dans ses superbes fonds et sa paisible atmosphère de vacances.
En suivant les routes étroites et sinueuses au sud de Tabarka, on pénètre dans le massif de Kroumirie, boisé de chênes-lièges, et prisé des amateurs de randonnée. Aïn Draham, ancienne bourgade coloniale nichée sur les hauteurs du djebel Biri, est souvent enneigée en hiver.
La région abrite aussi les sites romains les plus fascinants de Tunisie parmi lesquels les villas souterraines de Bulla Regia, les carrières de Chemtou, réputées pour leur marbre jaune unique en son genre, et le port d'Utica (Utique), qui tous témoignent de l'ingéniosité de ces illustres ancêtres.

À ne pas manquer

  • Les délices de Bizerte avec promenade le soir, cuisine exquise et belles excursions dans la journée
  • Une pause relaxante de quelques jours au Cap-Serrat, la plage la mieux préservée de Tunisie
  • Les concerts de classe internationale du célèbre Festival de jazz de Tabarka
  • La beauté captivante de Melloula, village près de la frontière algérienne
  • Les promenades dans les forêts de chênes-lièges autour d'Aïn Draham
  • Les merveilleuses villas romaines souterraines de Bulla Regia et les anciennes carrières impériales de marbre de Chemtou