Lonely Planet

Maroc

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Maroc
  4. Hébergement

Hôtels et hébergements au Maroc

Se loger au Maroc

Le Maroc dispose d'un grand choix d'hébergements.

  • Petits budgets (€) Jusqu'à 400 Dh
  • Catégorie moyenne (€€) De 400 à 800 Dh
  • Catégorie supérieure (€€€) Plus de 800 Dh

Certaines villes, dont Casablanca, Essaouira, Fès, Marrakech, Rabat et Tanger, sont plus onéreuses et les fourchettes de prix sont :

  • Petits budgets (€) Jusqu'à 600 Dh
  • Catégorie moyenne (€€) De 600 à 1 200 Dh
  • Catégorie supérieure (€€€) Plus de 1 200 Dh

Réductions

Quantité d'hôtels pratiquent régulièrement des « offres promotionnelles », en particulier dans les grands complexes comme Agadir ou en basse saison (mai-octobre). N'hésitez pas à demander lors de la réservation.

Réservations

Pour les réservations, la plupart des hôtels exigent une confirmation par e-mail ou par fax et un numéro de carte de crédit.

Saisons

Il peut être difficile de trouver un hôtel durant la semaine de Pâques et le mois d'août, périodes prisées des touristes espagnols et français. Noël et le Nouvel An sont également des périodes très animées dans le Sud, notamment à Marrakech.

Voyageurs solo

Hors des villes, les tarifs de nombreux hôtels sont indiqués par personne, et non à la chambre ; louer une chambre pour une seule personne pose rarement problème. En revanche, les riads ne disposant que d'un petit nombre de chambres simples, les réductions pour les personnes seules sont la plupart du temps limitées.
 

Appartements

Si vous voyagez en petit groupe ou en famille, les locations tout équipées sont intéressantes, surtout en basse saison, période à laquelle les tarifs baissent sensiblement.
Agadir, les environs de Taghazout, Essaouira, Asilah et les principaux centres touristiques des côtes méditerranéenne et atlantique disposent d'appartements et de maisons équipés, parfois dans des complexes touristiques.
Les agences de location de riads louent aussi des appartements.
 
 

Auberges de jeunesse

Affiliée au réseau Hostelling International, la Fédération royale marocaine des auberges de jeunesse (0522 47 09 52 ; http://tinyurl.com/373omvl) gère de bonnes auberges de jeunesse à Casablanca, Fès, Marrakech, Meknès, Ouarzazate et Rabat.

  • Ces auberges sont très économiques pour les personnes voyageant en solo (de 30 à 60 Dh/nuit), mais elles sont souvent mal situées.
  • Certaines disposent de cuisines et de chambres familiales, et offrent le petit-déjeuner.
  • Si vous cherchez une auberge de jeunesse, méfiez-vous des maisons privées reconverties sans avoir les licences nécessaires.

 
 

Camping

Il est possible de camper pratiquement partout au Maroc, à condition d'avoir l'autorisation du propriétaire du site.
Il existe bon nombre de campings officiels.
La plupart de ces campings ont l'eau courante et l'électricité. Certains disposent même d'un petit restaurant, d'une épicerie et d'une piscine.
La plupart des grandes villes possèdent des campings, mais ils sont souvent assez éloignés du centre.
Ces sites méritent parfois le détour, mais la plupart du temps, ce sont des zones sans ombre et rocailleuses, qui offrent des infrastructures rudimentaires.
Dans le sud du Maroc en particulier, les campings sont pris d'assaut par d'énormes camping-cars.
 

Coûts

Comptez en général de 10 à 20 Dh par personne, plus 10 à 20 Dh pour planter votre tente et 10 à 15 Dh pour garer un véhicule.
Pour un camping-car ou une caravane, le prix peut monter de 20 à 30 Dh, parfois même à 45 Dh.
Il faut encore ajouter 10 ou 15 Dh pour l'électricité
L'eau chaude pour la douche coûte de 5 à 10 Dh.
De nombreux campings louent des chambres rudimentaires ou des appartements indépendants.
 
 
 

Gîtes d'étape, chambres chez l'habitant et refuges

Les gîtes d'étape – des maisons particulières appartenant souvent à des guides de montagne – assurent l'hébergement (en général un simple matelas sur le sol) le long des principaux itinéraires de trekking de l'Atlas.
Les gîtes ont des sdb rudimentaires et parfois des douches avec eau chaude.
Plus spacieux que les gîtes, les refuges de montagne proposent un hébergement dans des chalets de style suisse.
Dans les refuges, l'hébergement se fait généralement en dortoirs, les douches sont communes et l'atmosphère de la salle à manger est conviviale.
Le Club alpin français (CAF ; www.caf-maroc.com, en français) s'occupe des refuges du Haut Atlas.
Si vous faites une randonnée dans le Haut Atlas ou si vous voyagez dans des régions reculées, sachez qu'il est également possible de loger chez l'habitant.
La plupart des gîtes d'étape n'ont ni eau chaude ni électricité, mais l'hospitalité y est souvent incomparable.
Les tarifs pratiqués dans un gîte d'étape ou un refuge de montagne sont à peu près les mêmes.
Lire plus d'informations sur les hébergements de montagne destinés aux randonneurs.
 
 

Hôtels

Il est d'usage d'inscrire le numéro de son passeport (et le numéro du tampon d'entrée dans le pays) sur le registre de l'hôtel, dès son arrivée.
Les hôtels agréés appliquent en outre une taxe gouvernementale (incluse dans les tarifs indiqués dans le guide), selon le classement de l'hôtel.
Dans les régions isolées, certains hôtels assurent la demi-pension (petit-déjeuner et dîner) ou la pension complète (déjeuner inclus), ce qui peut se révéler avantageux.
 

Petits budgets

Bon marché, les hôtels à une étoile ou non classés se nichent souvent dans les médinas des grandes villes.
Si certains étincellent de propreté, d'autres semblent ne pas avoir vu de serpillière depuis des années.
Les sanitaires en commun et les toilettes à la turque sont la règle dans les établissements bon marché.
La plupart des hôtels bon marché ne fournissent pas le savon. Pensez à en emporter un (ou un gel douche).
À l'occasion, il est possible d'avoir une douche d'eau chaude chauffée au gaz moyennant 5 à 10 Dh.
Même si l'hôtel est totalement dépourvu d'eau chaude, le personnel pourra toujours vous indiquer le hammam le plus proche.
Dans le Sud, nombre d'hôtels bon marché louent des matelas sur leur toit en terrasse (25 à 30 Dh environ) ; d'autres possèdent également un salon marocain traditionnel, garni de banquettes et de coussins, où vous pouvez dormir pour le même prix.
 
 

Catégorie moyenne

Les hôtels marocains de catégorie moyenne sont généralement de bon standing.
Les établissements vont des hôtels modernes de type chaîne occidentale sans grand caractère aux riads et maisons d'hôtes de style marocain, confortables et pleins de charme.
Dans cette catégorie, les chambres sont généralement équipées de douches.
Dans les régions moins chères, comme le Sud, certains hôtels de cette catégorie louent des chambres à des tarifs d'hôtels petits budgets.
 
 

Catégorie supérieure

Les hôtels de cette catégorie sont identiques à ceux de catégorie moyenne, mais la décoration intérieure et le confort sont supérieurs.
Dans des sites comme Agadir, de nombreux hôtels font partie de complexes d'hébergements indépendants, disposant d'infra-structures de toutes sortes : parcours de golf, discothèques et restaurants.
 
 
 

Riads, dars et casbahs

Loger dans une maison traditionnelle restaurée constitue l'un des attraits d'un séjour au Maroc. Il n'en existe pas deux semblables, et il semble que l'appellation « hôtel de charme » aurait pu être inventée pour ces demeures de catégories moyenne et supérieure. Le service est attentionné et nombre d'établissements sont reconnus autant pour la qualité de leur cuisine que pour leur hospitalité.

  • Emplacements Marrakech est particulièrement réputée pour ses riads (on en dénombre plusieurs centaines), suivie de près par Fès, Meknès, Essaouira et Rabat. La popularité des riads est si forte que l'on peut désormais en trouver dans les sites les plus inattendus du pays.
  • Riads et dars Alors que le mot « riad » s'emploie de façon générique, quelques nuances différencient riads et dars. Un riad est une maison construite autour d'un jardin planté d'arbres, alors que les dars sont des maisons traditionnelles dotées de cours intérieures.
  • Casbahs Des casbahs (anciennes citadelles) reconverties en hôtels existent dans les principaux centres touristiques du sud et du centre du pays. Petites et sombres en raison de l'architecture des bâtiments, les chambres ont beaucoup de charme et restent fraîches l'été.
  • Réservation La plupart des riads fonctionnent sur réservation. On a tout intérêt à bien planifier son séjour car ces établissements ne comptent en principe que quelques chambres et affichent rapidement complet. Avec une réservation, il arrive souvent qu'un employé du riad vienne vous chercher à l'extérieur de la médina pour vous conduire à bon port : on peut en effet aisément se perdre au début dans les ruelles labyrinthiques de la vieille ville.
  • Tarifs Les tarifs des chambres sont comparables à ceux d'établissements quatre ou cinq étoiles. Nombre de riads affichent leurs tarifs en ligne en euros plutôt qu'en dirhams, en choisissant un taux de change qui leur est favorable – vérifiez le prix à deux fois au moment de la réservation.

 

Agences

Vous pourrez vous faire une idée des lieux et des tarifs sur les sites Internet de ces agences :