Libye

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Libye
  4. Le Djebel Nefoussa et Ghadamès

Le Djebel Nefoussa et Ghadamès

Fief des Berbères libyens, les landes du Djebel Nefoussa (montagnes de l'ouest) ont quelque chose à part. L'architecture fortifiée berbère, dont maints villages ponctuent les crêtes rocheuses de la région, témoigne d'une adaptation à des conditions extrêmes. Ici, les hivers sont terriblement froids – les chutes de neige sont rares, mais elles surviennent occasionnellement – mais cèdent la place à des étés moins torrides que dans le reste de la Libye, même si la frontière sud du Djebel Nefoussa empiète sur la fournaise saharienne.

Au VIIe siècle, nombre de Berbères, fuyant l'invasion arabe, trouvèrent refuge dans le Djebel Nefoussa. De nos jours, cette contrée est demeurée la région de Libye où cette culture est la plus présente, ce qui participe largement de la fascination qu'elle exerce.

Le Djebel Nefoussa mérite qu'on lui consacre autant de temps que possible. Des maisons souterraines de Gharyan à l'est en passant par les vestiges de qasr (greniers à céréales fortifiés) et la vieille ville de Nalut à l'ouest, le mariage de l'imagination et du sens pratique ont abouti à des résultats étonnants. Ailleurs, le village de pierre abandonné de Tarmeisa semble surveiller la plaine côtière depuis le sommet d'une falaise, tandis que Yefren constitue une base agréable pour arpenter la région.

Au-delà de la frontière ouest du Djebel Nefoussa se niche l'une des villes d'oasis les mieux préservées au monde. Ghadamès est un lieu enchanteur, une ville caravanière où l'on se perd dans un labyrinthe de passages couverts, et dont les maisons finement décorées et les splendides jardins de palmiers ont fait la réputation. Mieux encore, le rythme paisible de cet endroit, dont vous aurez compris qu'il figure en bonne place parmi nos préférés, a tout pour plaire aux amoureux du désert.

À ne pas manquer

  • La vieille ville de Ghadamès : une atmosphère mystérieuse et un dédale de ruelles
  • La perfection du grenier à céréales berbère de Qasr al-Haj
  • Une balade dans la vieille ville de Nalut, la mieux préservée du Djebel Nefoussa
  • Un pique-nique parmi les charmants qasr troglodyques de Kabaw
  • Un défi au vertige au bord du précipice de Tarmeisa, village de pierre abandonné
  • Un coucher de soleil depuis la terrasse ou les balcons du Yefren Hotel
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies