1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Réservé aux pros : les aventures les plus dangereuses
Sports et activités

Réservé aux pros : les aventures les plus dangereuses

Mis à jour le : 13 décembre 2019

Carte

Laissez les professionnels vous donner des frissons avec ces défis que seuls les trompe-la-mort devront tenter.

1. Plongée avec des requins-tigres (Bahamas)

L'eau est incroyablement claire et l'ambiance est décontractée comme seule peut l'être celle des endroits baignés par le soleil, mais un danger guette dans l'eau de Tiger Beach (Bahamas). Allez regarder ça de plus près, protégé par une cage ultra-résistante (les requins-tigres mâchent, contrairement aux grands blancs plus enclins à vous recracher). L'air étant acheminé depuis la surface par une sorte de narguilé de plongée et non par des bouteilles, vous n'aurez pas besoin de certification et pourrez vous déplacer dans la cage. Curieux, les requins en font le tour, déployant leur force silencieuse et majestueuse : une aventure tout à fait terrifiante.

>>> Consultez le site. Vous pourrez vous restaurer et prendre un verre à West End, la plus vieille ville sur Grand Bahama, à 40 km à l’ouest de Freeport.

2. Base Jump, Kuala Lumpur (Malaisie)

Au lieu de sauter d'un avion, on s'élance de 4 points fixes formant l'acronyme BASE : Buildings (immeubles), Antennas (antennes), Spans (ici, ponts) et Earth (falaises). Les accidents mortels sont plus fréquents que pour le parachutisme : le temps pour ouvrir son parachute est plus court, mais le risque élevé ne semble pas dissuader les véritables accros de rechercher de nouveaux sites audacieux ou célèbres, comme le pont de Sydney ou la tour Eiffel. Lors de la compétition de BASE Jump à la tour KL (Kuala Lumpur, Malaisie), on évalue la précision avec laquelle les jumpers atterrissent sur un tout petit périmètre après une effrayante chute (libre puis en parachute) de 335 m.

>>> Pour savoir comment participer à la compétition de BASE Jump de la tour KL, consultez le site .

3. Motocross freestyle

Pourquoi les pros s'engagent-ils dans ces aventures terrifiantes ? Parce qu'ils le peuvent. Vous avez une moto ? Alors, pourquoi ne pas vous lancer d'une rampe pour réaliser des figures en plein vol ? Le FMX donne aux riders professionnels l'occasion de se produire à travers le monde lors de compétitions comme le Red Bull X-Fighters, qui a lieu dans des villes du monde entier. Le sport évolue constamment, et les figures s'inventent encore. Remercions les dieux du motocross de nous fournir casques, bottes, gants, genouillères et coudières.

>>> Le Supercross de Paris-Bercy est un événement incontournable de la discipline. Vous aurez l’occasion d’y voir des casse-cou professionnels et des figures renversantes !

4. Sky-Surfing dans l'Arizona (États-Unis)

Certains voient l'Arizona comme un rude désert de cactus à la chaleur torride ; d'autres considèrent ses grands espaces comme l'eldorado du sky-surfing. Après les frissons du parachutisme, les amateurs de sensations fortes purs et durs se demandent : « Pourquoi tomber du ciel quand on peut y surfer et réaliser quelques figures acrobatiques pour le même prix ? » Une planche de type snowboard est attachée à vos pieds pour qu'elle ne s'envole pas quand vous dégringolerez ; garder l'équilibre est difficile quand l'air fuse sur votre planche. Très sponsorisé à ses débuts, le sky-surfing est aujourd'hui moins populaire. Mais cela n'empêche pas les pros d'exécuter leur danse céleste.

>>> Vous pourrez débuter ou trouver des idées en prenant des leçons via le site 

5. Canyoning à Interlaken (Suisse)

Prenez toutes les techniques des sports extrêmes et vous obtenez le canyoning. Il vous faut avoir faim d'adrénaline pour vous jeter depuis une haute cascade dans les remous d'une froide piscine naturelle. Pourquoi descendre prudemment une falaise quand on peut glisser sur l'eau d'une paroi, éclater de rire et remercier son casque ? Après vous être extasié devant la vue sur la vallée, il sera temps de retourner nager dans la vasque pleine de rochers affleurants que vous devrez parfois escalader. La lutte pour la survie n'aura jamais été aussi amusante.

>>> Accessible en TGV depuis Paris et en ICE depuis Francfort et Berlin, Interlaken est dans l’Oberland bernois (Alpes suisses).

6. Plongeon de haut vol à La Quebrada, Acapulco (Mexique)

Pas d'équipement de sécurité ni de tenue, chaussures ou gants spéciaux : juste un être humain sautant d'une falaise dans l'eau. Le plongeon de haut vol a commencé à Hawaii pour connaître un gigantesque succès à Acapulco, où Mexicains et gringos fendent l'air. Aujourd'hui, on peut regarder les professionnels faire leurs prières avant leur plongeon, sur les falaises hautes comme un immeuble de 10 étages de La Quebrada. Il y a de quoi : en cas de mauvais timing, leur tendre chair peut se fracasser contre la paroi déchiquetée, ou ils peuvent manquer l'endroit parfait pour transpercer les vagues déchaînées de l'océan Pacifique. Ce sport n'est pas pour les novices !

>>> Des shows ont régulièrement lieu de 13h à 22h30 (la nuit tombée, le site est éclairé par des flambeaux). Les plates-formes d’observation coûtent quelques dollars et un repas au restaurant, plus de 15 $.

7. Chasse aux tornades (États-Unis)

L'« allée des tornades » qui s'étend entre les montagnes Rocheuses et les Appalaches enregistre environ mille tornades par an : des vents pouvant atteindre 500 km/h détruisent alors champs et habitations et font souvent des victimes. Au lieu de les fuir comme tout être normalement constitué, certains accourent pour voir ce spectacle incontestablement magnifique. Équipés de radars et de systèmes de localisation, les chasseurs de tornades sillonnent la Tornado Alley d'un tourbillon à l'autre. Amateurs de titans météorologiques, rejoignez-les : plusieurs tour-opérateurs proposent désormais des traques à la tornade.

>>> La saison des tornades s’étend de mai à août. Des circuits de plusieurs jours à leur recherche sont organisés.

8. Naghol (Vanuatu)

Le saut à l'élastique est une chouette façon de s'éclater, mais le naghol (saut du Gol) est une affaire bien plus sérieuse : pas de confort, pas de gadgets, pas d'élastique. Les chevilles attachées à de simples lianes, les hommes de l'île de Pentecôte plongent de 35 m depuis un échafaudage de troncs d'arbres, tout cela pour assurer une récolte de l'igname fructueuse. Chaque sauteur tape dans ses mains, croise les bras et s'élance en arc de cercle. Si les lianes tiennent (ce qui n'est pas toujours le cas), seuls ses cheveux toucheront terre, présageant l'abondance.

>>> Les cérémonies du naghol ont lieu chaque semaine d’avril à juin sur l’île de Pentecôte ; le nombre de spectateurs est limité à 50 par saut.

9. Dégustation de piments les plus forts du monde (Sri Lanka)

Le cobra chili (piment cobra) est un des piments les plus forts du monde (devancé par celui de Trinidad). La meilleure manière de vous confronter à la chaleur de ce pays à la riche culture qu'est le Sri Lanka est de croquer dans ce piment : avec 855 000 unités sur l'échelle de Scoville, qui mesure la force des piments (à titre de comparaison, la sauce Tabasco en est à 2 500 unités), il est véritablement réservé aux plus courageux. Vous pourrez y goûter dans un curry de mouton ou en accompagnement dans du sambol de noix de coco. Notez qu'un verre d'eau ne parviendra pas à étouffer un tel feu.

>>> La saison sèche (avril-septembre) est la meilleure période pour visiter les villes antiques du Sri Lanka.

10. Char à voile dans le Black Rock Desert (États-Unis)

Ressemblant à s'y méprendre à un bateau à voile sur 3 roues, le char à voile remonte à l'Égypte antique, où il était utilisé pour se déplacer rapidement : il peut en effet filer à travers des plages désertes quatre fois plus vite que le vent. Les grands espaces vous permettront de hurler d'euphorie à l'envi, et la propulsion éolienne n'entraîne aucune pollution. Mais il vous faudra réellement être bien accroché à vos bottes d'aventurier pour participer à une course à travers le rude et venteux Black Rock Desert, où l'eau, la nourriture et l'aide médicale sont rares.

>>> Ce superbe désert étant reculé et impitoyable, préparez vos provisions et faites-vous accompagner de professionnels. Vous trouverez plus d’informations sur le char à voile aux États-Unis sur le site.