1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus beaux feux d'artifice du monde
Idées de voyage

Les plus beaux feux d'artifice du monde

Mis à jour le : 10 février 2017

Carte

Voici les meilleurs endroits où voir des féeries d'étoiles illuminer les ténèbres. Préparez-vous à être ébloui !

1. Festival International d'Édimbourg (Écosse)

Tout est question d'atmosphère et de cadre dans ce feu d'artifice, point d'orgue du festival international qui transforme chaque été, en août et septembre, la ville en vaste scène de théâtre, avec un public tour à tour enchanté et fourbu. Au pied du château d'Édimbourg, qui domine de sa butte volcanique les demeures georgiennes et les sanctuaires gothiques, vous serez emporté par la grandeur du spectacle. L'événement se déroule dans le jardin de Princes Street, accompagné par l'orchestre de chambre écossais, et bat son plein pendant une heure.
Vous pouvez payer pour rejoindre la foule dans Princes Street, mais il y a certainement moins de monde à Calton Hill.

2. Fallas, Valence (Espagne)

Valence perpétue de longue date la tradition du feu d'artifice, devenue une véritable institution et une spécialité locale. Chaque événement de la ville est couronné par un feu d'artifice. En octobre a lieu le « Festival Internacional de Pirotecnia », mais c'est durant la fête des Fallas que le feu d'artifice est mis à l'honneur, avec des cérémonies (défilés, feux d'artifice et mascletà – pétarades) durant trois semaines et, en apothéose, le feu d'artifice de la « Nuit de feu », le 18 mars. Durant ces fêtes, des figurines (fallas) sont brûlées dans de véritables spectacles de bruit et de lumière. Les Fallas attirent des centaines de milliers de spectateurs, mais c'est aussi et surtout une fête de tous les quartiers de Valence.
Ne manquez pas la « cremà », qui clôture les festivités. Voir le programme complet sur www.valence-espagne.org.

3. Fête du Rédempteur, Venise (Italie)

Le scintillement pyrotechnique dans l'eau, entre les gondoles illuminées et devant les célèbres flèches, coupoles et clochers de la cité des Doges compose un tableau sublime. Un spectacle exceptionnel – il dure une heure – pour une fête extraordinaire : les Vénitiens remercient ainsi le Christ d'avoir épargné leur ville durant l'effroyable épidémie de peste qui emporta un tiers de la population au XVIe siècle. Contrairement au carnaval, qui a pris une importante dimension touristique, c'est une fête typiquement locale, pour laquelle les Vénitiens décorent les maisons et viennent en masse admirer les feux d'artifice.
La fête a lieu le troisième week-end de juillet ; vous pouvez assister aux feux le samedi et rester pour la régate de gondoles qui se déroule le dimanche.

4. Réveillon de l'Ancienne Année, Amsterdam (Pays-Bas)

Les Néerlandais appellent le réveillon de la Saint-Sylvestre « jour de l'ancienne année » (Oudejaarsdag) ou « réveillon de l'ancienne année » (Oudejaarsavond), et parfois même « Ancien et Nouveau » (Oude en Nieuw). Aux Pays-Bas, l'événement donne lieu à un véritable festival de feux d'artifice et à de grandes réjouissances. Amsterdam est au cœur de la fête : ses discothèques renommées sortent le grand jeu pour cette nuit grandiose, alors que dans les rues, la foule se masse pour tirer pétards et feux d'artifice.
Nieuwmarkt, une place du quartier de Centraal, abonde en animations et est idéale pour fêter l'ancienne année. Attention aux fusées égarées.

5. Show du 4 Juillet au Macy's, New York (États-Unis)

Nulle nation ne manifeste autant d'ardeur pour un feu d'artifice que les États-Unis le 4 juillet, et aucune entreprise n'arrive à la cheville du grand magasin Macy's de New York quand il s'agit d'organiser les festivités de la fête nationale américaine. Ses six barges alignées sur le fleuve offrent le plus célèbre spectacle de la soirée, le « mille d'or », déversant une immense cascade d'étincelles sur l'eau. Des concerts de grands musiciens accompagnent le feu d'artifice, qui impressionne davantage par son ampleur que par sa durée (environ 30 minutes).
Si vous ne pouvez pas venir ou ne voulez pas affronter la foule, suivez l'événement en direct sur la chaîne NBC.

6. Pooram, Trichur (Inde)

Dans le Kerala, Trichur est un lieu de festivités qui accueille la plus grande procession d'éléphants d'Inde. Celle-ci s'achève sur un feu d'artifice qui peut durer 4 heures. En attendant le show, les spectateurs peuvent admirer deux groupes d'éléphants magnifiquement caparaçonnés, alignés face à face dans le temple. Chaque éléphant porte sur son dos un homme qui tient une ombrelle plus haute que l'animal, tandis qu'un autre agite un éventail en queue de yak. L'orchestre du temple joue pendant que les cornacs échangent leurs ombrelles et les percussions résonnent toute la journée.
Le Pooram a lieu pendant le mois indien du medam, en avril ou mai, et les festivités durent 36 heures.

7. Nuit des Feux de Joie, Londres (Angleterre)

Ce feu d'artifice historique a lieu le 5 novembre. La « Nuit des feux de joie » (Bonfire Night), ou « nuit de Guy Fawkes », commémore l'échec de la Conspiration des poudres, en 1605. Aidé par un groupe de conspirateurs catholiques, Fawkes entreprit d'assassiner le roi Jacques, mais fut découvert avec des explosifs sous le palais de Westminster, ce qui fit échouer le complot. Cette nuit-là chaque année, toute l'Angleterre brûle une effigie de l'infortuné Fawkes, sur des petits bûchers dans les jardins ou lors d'immenses feux d'artifice. C'est une fête traditionnelle très appréciée des enfants.
Chaque quartier de Londres organise son feu d'artifice. Celui du parc de Battersea est l'un des meilleurs.

8. Nouvel an Chinois, Shanghai (Chine)

Si le Nouvel An chinois est dignement célébré dans tous les Chinatown du monde, rien ne vaut de le passer dans une vraie ville chinoise, comme Shanghai. L'événement se fête surtout en famille ou entre amis, mais quiconque aime les pétards sera comblé ! L'affaire est sérieuse : on les allume à minuit pour saluer la nouvelle année et chasser les mauvais esprits. Puis ils reprennent du service le cinquième jour des festivités, pour accueillir le dieu de la Fortune. La fête, mobile, est basée sur le calendrier lunaire et a lieu en janvier ou février, selon les années.
Pendant cette période, les Chinois rendent visite à leur famille ; les hébergements affichent complet et de nombreux commerces sont fermés. Organisez-vous à l'avance.

9. International des Feux Loto-Québec, Montréal (Canada)

L'été est la saison des feux d'artifice à Montréal. Tous les mercredis et samedis soir, de juin à août, la foule envahit La Ronde, le parc d'attractions de la ville, pour assister aux spectacles pyromusicaux de 30 minutes organisés par les meilleurs artificiers du monde. Tous les tirs sont minutieusement synchronisés avec la musique, ce qui n'exclut pas quelques explosions tonitruantes et des instants de pure magie. Mais face au public averti de ce festival, lequel est également le plus important concours d'art pyrotechnique de la planète, les participants sortent le grand jeu.
Il faut un billet pour s'asseoir dans La Ronde, mais des milliers de personnes profitent du spectacle gratuitement aux alentours.

10. Yamayaki, Nara (Japon)

Cette bruyante démonstration sur le mont Wakakusa de Nara doit son existence à une querelle bouddhiste vieille de plusieurs siècles. La montagne hébergeait jadis deux temples rivaux qui n'ont jamais réussi à s'entendre et ont fini par embraser la butte, haute de 342 m. Aujourd'hui, les moines commémorent l'événement en allumant une torche sacrée au sanctuaire Kasuga, qu'ils apportent sur la montagne pour y mettre le feu. L'embrasement dure en général une demi-heure, puis est suivi d'un somptueux feu d'artifice. Le meilleur point de vue est le parc de Nara, dans la partie est de la ville ; arrivez tôt pour avoir une bonne place.


 

Paramètres des cookies