-->

Tsisab Ravine

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

Le Maack’s Shelter (“abri de Maack”) renferme la célèbre Dame blanche du Brandberg, un personnage – il n’est pas établi qu’il s’agisse d’une femme – d’une quarantaine de centimètres qui fait partie d’un ensemble représentant une étrange procession de chasse. Il tient dans une main quelque chose qui pourrait être une fleur, voire une plume, et dans l’autre un arc et plusieurs flèches. La peinture retient l’attention en raison de l’aspect du personnage, qui présente une chevelure raide de couleur claire et un corps dont la partie inférieure est peinte en blanc.

Lors d’une mission conduite en 1948, le préhistorien et abbé Henri Breuil, évoquant des œuvres similaires présentes sur les rives de la Méditerranée, avança l’idée d’une origine crétoise ou égyptienne. L’hypothèse ne fut toutefois pas validée et les spécialistes actuels pensent que la Dame blanche pourrait en fait être un garçon san dont le corps a été enduit d’argile dans le cadre d’une cérémonie d’initiation.