-->

Tsenkheriin Agui

L'avis de l'auteur Lonely Planet

peintures rupestres

Cette grotte située à une centaine de kilomètres au sud-est de la ville de Khovd paraît petite au premier abord mais s’avère immense dès que l’on a gravi le sentier rocailleux qui y conduit. Elle devait constituer un abri fort utile aux hommes préhistoriques qui vivaient là.

Malheureusement, les œuvres d’art qu’elle abritait, datant de 13 000 av. J.-C. environ, ont été en bonne partie détruites par des artistes plus contemporains et leurs graffitis. La grotte fait partie du parc national du Khar Us Nuur depuis 2005 et certaines peintures ont été restaurées.

Pour explorer la grotte, vous aurez besoin d’une lampe torche puissante et d’une bonne paire de chaussures pour marcher sans crainte sur un sol en partie recouvert de fientes.

Très difficiles à repérer, les peintures semblent du reste moins nombreuses que le laïus touristique ne le prétend – impossible notamment de trouver les fameuses représentations du mammouth laineux. Les plus faciles à localiser sont les peintures d’antilopes et d’oiseaux, dans la première grotte à gauche, en descendant vers la grotte principale. La plupart sont logées dans un petit recoin de forme conique. Tout près de là, un orifice dans la paroi permet de se faufiler pour admirer d’autres représentations d’animaux.

En sortant de la grotte principale, tournez éventuellement à gauche et remontez un peu jusqu’à une autre cavité, plus profonde mais ne recelant pas de peintures.

Khoid Tsenkher ; GPS : 47°20.828’ N, 91°57.225’ E ; par personne/véhicule 3 000/10 000 T