Tiputa

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Un taxi-boat au quai d’Ohotu vous conduira en 5 minutes au village de Tiputa. Le contraste est frappant avec Avatoru. Le cadre et l’atmosphère sont plus intimes. Les popa’a (étrangers) y sont moins nombreux et les contacts avec la population, plus spontanés. Flânez dans les ruelles du village, bordées de maisons proprettes entourées de jardinets fleuris. Au milieu du village se dresse l’église catholique, à la blancheur immaculée. Dans la même rue, légèrement en retrait, on peut distinguer un discret autel marial orné de nacres. Un petit temple sanito fait presque face à la mairie. Approchez-vous de la passe, à deux pas du village, vous apercevrez peut-être des dauphins qui cabriolent dans le courant, généralement en fin d’après-midi.

Après la sortie du village, à l’est, la piste mène à un lotissement, puis continue dans la cocoteraie jusqu’aux prochains chenaux. Au-delà, il n’y a plus la moindre âme qui vive.

Paramètres des cookies