Stade-Parc de Bruay-La-Buissière

L'avis de l'auteur Lonely Planet

art déco

Inauguré le 1er août 1936, année des premiers congés payés, le Stade-Parc est un cadeau de la municipalité socialiste aux familles ouvrières de la ville. Une manière de les encourager à vivre sainement (on est alors en pleine période hygiéniste) et de les soustraire à l’influence des compagnies minières. Réalisée par l’architecte municipal Paul Hanote, la piscine de plein air est un monument Art déco, plus précisément de style paquebot, l’une des branches tardives du mouvement : les rambardes figurent des vagues, une fausse cheminée surplombe l’ensemble peint en bleu et beige pour évoquer le sable et la mer. Luxe suprême, c’est encore un cabinier qui ouvre les vestiaires individuels des nageurs ! Outre la piscine, le Stade-Parc comprend un stade d’athlétisme accessible à tous et un très beau jardin public, interdit aux chiens, idéal pour se détendre ou pique-niquer dans l’herbe. Le soir, une passerelle derrière la piscine permet d’assister à sa mise en lumière par le plasticien Yann Kersalé (en mai-juin et sept-oct, s’il fait nuit noire avant 21h). Un bar-crêperie à l’entrée du parc ouvre de mai à septembre (mer et sam-dim 14h-18h). L’office de tourisme propose des visites de la piscine et du Stade-Parc.

Carte détachable, A3(03 21 52 50 00) (07 60 84 20 04 ; rue Augustin-Caron, Bruay-La-Buissière ; visite 1,40 €, baignade tarif réduit/plein 1,40/2,90 € ; baignade mai-sept, horaires variables, se renseigner ; visite toute l’année, voir avec l’office de tourisme

Paramètres des cookies