National Museum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Le Musée national, jadis la résidence des concubines royales, expose aujourd’hui des insignes royaux et des souvenirs de la vie cinghalaise avant l’arrivée des Européens. La couronne dorée de Rajasinha II est l’une des pièces les plus impressionnantes, mais les visiteurs déplorent le mauvais éclairage du musée, sa signalétique et sa disposition. La salle d’audience, dotée de hauts piliers, accueillit la réunion des chefs kandyens qui cédèrent le royaume à la Grande-Bretagne en 1815.

On peut voir une copie de l’accord de 1815 soumettant les provinces kandyennes à la domination britannique. Le document précise l’une des principales raisons de l’événement :

“… les actes de cruauté et d’oppression du dirigeant de Malabar”.

En raison de la “violation des devoirs principaux les plus sacrés d’un souverain”, Sri Wickrama Rajasinha fut “déchu de ses fonctions de roi” et le “dominion des provinces kandyennes placé sous la souveraineté de l’Empire britannique”.

Ce musée, avec 4 devale (temple dédié à l’adoration d’une divinité hindoue ou sri lankaise) et 2 monastères (mais pas le temple de la Dent), fait partie des sites du triangle culturel.

081-222 3867 ; www.museum.gov.lk ; 9h-17h mar-sam

Paramètres des cookies