Soğmatar

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

À 18 km au nord de Şuayb, le village isolé de Soğmatar est très pittoresque. Des sacrifices y étaient jadis pratiqués en faveur des dieux de la Lune et du Soleil, dont on peut voir les effigies sculptées sur le côté de la corniche. À l’instar de Harran, Soğmatar fut un centre du culte de Sin, le dieu de la Lune, à partir de 150 ou 200 environ. Cet autel à ciel ouvert constituait le temple principal au cœur de l’ensemble cultuel.

Une grotte abrite 12 statues sculptées, ainsi que des inscriptions assyriennes. Du sommet des ruines, on aperçoit les vestiges de 7 autres temples sur les collines environnantes.

Paramètres des cookies