Tempio della Concordia

L'avis de l'auteur Lonely Planet

vestiges

Cet édifice remarquable n’a subi quasiment aucune altération depuis sa construction en 430 av. J.-C. Sa transformation en basilique chrétienne au VIe siècle, avec un renforcement de sa structure, explique en partie qu’il ait survécu aux tremblements de terre. En 1748, le temple fut restauré dans sa forme d’origine et reçut son nom actuel.

Un autre motif de sa résistance tient à la couche d’argile qui, sous-jacente à la roche dure qui supporte l’édifice, absorbe ainsi une part de l’énergie des secousses telluriques. Que les architectes grecs aient été conscients de cet avantage reste un sujet de débats, mais certains historiens modernes penchent pour l’affirmative.

temple de la Concorde