Remparts et portes

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

Avec un peu d’imagination, il est possible de se représenter les imposants remparts de l’ancienne Nicée, érigés par les Romains à partir du Ier siècle av. J-C, puis reconstruits et renforcés par les Byzantins. L’enceinte faisait jadis 5 km de circonférence. Seules quatre portes monumentales subsistent, mais on distingue les vestiges de 12 entrées secondaires et de 114 tours.

La portion d’enceinte la plus impressionnante, qui atteint entre 10 et 13 m de hauteur, s’étend entre la porte de Lefke et la porte de Yenişehir au sud. La première comprend une enfilade de trois portes byzantines et offre une belle vue sur la muraille.

La massive porte d’İstanbul, au nord, porte d’immenses visages sculptés dans la pierre.

En revanche, il ne reste presque rien de la porte du Göl (Lac), ni de la porte du Saray (Palais) près de laquelle le sultan Orhan (règne 1326-1361) possédait un palais. Non loin de cette dernière, à l’intérieur des fortifications, se dressent les ruines d’un théâtre romain de 15 000 places.

Atatürk Caddesi) (près d’Atatürk Caddesi

Paramètres des cookies