Nouveau Palais d’été

L'avis de l'auteur Lonely Planet

résidence d’été

Le Nouveau palais d’été (Takten Migyü Podrang), bâti au centre du parc par l’actuel dalaï-lama entre 1954 et 1956, est le plus intéressant du parc de Norbulingka. Vous ne pouvez entrer dans le domaine entouré de murs que par le côté est.

Première pièce, la salle d’audience du dalaï-lama est ornée de peintures murales qui décrivent l’histoire du Tibet en 301 scènes alignées de gauche à droite. En vous tenant dos à la fenêtre, le cycle commence sur le mur gauche avec ­Sakyamuni et montre la naissance mythique du peuple tibétain (fruit de l’union d’un bodhisattva et d’un singe dans la grotte de Sheldrak), ainsi que le premier champ cultivé du Tibet. Le mur face à vous décrit la construction du monastère rond de Samye, ainsi que Ganden, Drepung et d’autres monastères à droite. Sur le mur de droite, les peintures illustrent la construction du Potala et du Norbulingka.

Viennent ensuite les appartements privés du dalaï-lama, composés d’une salle de méditation et d’une chambre. Rien, ou presque, n’a changé depuis le départ du dalaï-lama.

La salle d’assemblée (dukhang), où le dalaï-lama recevait les chefs d’État, renferme un trône en or devant de splendides peintures murales de la cour du chef spirituel tibétain (au fond à gauche). Remarquez le représentant britannique Hugh ­Richardson, coiffé d’un chapeau mou, et plusieurs ambassadeurs mongols. Sur le mur de droite figurent les dalaï-lamas ; les cinq premiers sont privés du Dharmachakra (”roue du Dharma”) afin de symboliser leur absence de pouvoir politique. Le circuit s’achève par les appartements de la mère du dalaï-lama, dont la baignoire déborde d’offrandes de billets de 1 mao.

Au sud du Nouveau Palais d’été s’étend le lac artificiel commandé par le 8e dalaï-lama. Lors de nos recherches, la retraite du 13e dalaï-lama dans l’angle sud-ouest, était le seul pavillon ouvert. Il comprend une bibliothèque, une statue de Chenrezig aux mille bras et un tigre empaillé. Des pèlerins font le tour du cairn de pierres, de style mongol, à gauche du pavillon. Les sièges qui surplombent le bassin aux canards sont parfaits pour un pique-nique.

).,

Paramètres des cookies