Parc de Procé

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc à l’anglaise

À l’ouest de la place Viarme, ce superbe parc, où coule la Chézine, a séduit André Breton (qui le cite dans Nadja) et Julien Gracq (qui l’évoque dans La Forme d’une ville). Il possède de vastes pelouses, des massifs d’hortensias et de dahlias, des arbres vénérables (rangée de séquoias et de cèdres), un étang et une mare, un kiosque et un petit manoir, ainsi qu’une “plage verte” à la belle saison. Bon spot, au charme un peu rétro, pour une promenade ou du farniente.

accès rue des Dervallières ; C6 Procé ou 54 Bd-des-Anglais

Paramètres des cookies