Mwâ Ka

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument

Le Mwâ Ka, un monumental totem de 12 m de haut surmonté d’une grande case (celle du chef) dotée de sa flèche faîtière, se dresse dans un square face au musée de Nouvelle-Calédonie. Mwâ Ka signifie “maison de l’humanité” : en d’autres termes, c’est le lieu où se tiennent les discussions. On peut diviser les gravures en huit sections cylindriques représentant, selon la coutume, les huit régions de Nouvelle-Calédonie. Sur une pirogue en béton à deux coques, le Mwâ Ka évoque le mât, mais aussi le poteau central de la case. En arrière de la pirogue, une statue en bois dirige l’embarcation. Les arrangements floraux de la place, représentant des étoiles et des lunes, symbolisent la navigation.

Le Mwâ Ka a été conçu par la communauté kanak pour commémorer le 24Septembre, à savoir l’anniversaire de l’annexion de la Nouvelle-Calédonie par les Français en 1853. Cette date était autrefois un jour de deuil, mais la création du Mwâ Ka en 2005 a donné à cette date une nouvelle signification. Le fait de dresser le Mwâ Ka a été un moyen de dépasser les souffrances associées à la colonisation française, et de remplacer ce triste anniversaire par une fête célébrant l’identité kanak et la nature multiethnique de la Nouvelle-Calédonie.

-

Paramètres des cookies