Mnarani

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

Une atmosphère délicieuse émane des ruines de l’ancienne ville swahilie de Mnarani, perchées sur un promontoire, à l’ouest de l’ancien débarcadère des ferries, sur la rive sud de Kilifi Creek. Partiellement mis au jour, le site fut habité de la fin du XIVe siècle à la première moitié du XVIIe siècle, avant d’être abandonné, suite aux sièges des Galla venus de Somalie, et à des problèmes d’approvisionnement en eau.

La Great Mosque, dont le mihrab (niche indiquant la direction de La Mecque) est entouré par une inscription finement ciselée, constitue la partie la mieux préservée. Sous ce minaret reposerait le fondateur de la ville. Un ensemble de tombes sculptées (dont l’une à pilier restaurée), une petite mosquée (XVIe siècle) et certaines parties des remparts de la ville subsistent également.

Ne manquez pas les vénérables baobabs gigantesques, derrière les murs du complexe principal. Le plus gros, magnifique spécimen de 900 ans, fait l’objet d’offrandes par la communauté locale (musulmane), selon une tradition préislamique.

Un guide se trouve en général sur place. Il vous fera découvrir les lieux moyennant un pourboire.

adulte/enfant 500/250 KSh ; 7h-18h

Paramètres des cookies