Xochitécatl

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

En raison de sa forme circulaire et des matériaux utilisés, les archéologues pensent que la Pirámide de la Espiral fut édifiée entre 1000 et 800 av. J.-C. Son plan et son emplacement au sommet d’une colline laissent supposer qu’il s’agissait d’un observatoire astronomique ou d’un temple d’Ehécatl, le dieu du Vent. De là, le chemin conduit à trois autres pyramides.

Le Basamento de los Volcanes, seul vestige de la première pyramide, constitue la base de la Pirámide de los Volcanes et comporte des matériaux de deux périodes : des pierres taillées carrées furent posées sur celles d’origine, encore visibles à certains endroits, puis recouvertes de stuc. Les pierres de couleur utilisées pour construire le Palacio Municipal de Tlaxcala proviennent de ce site.

La Pirámide de la Serpiente doit son nom à une grande pierre sculptée, avec une tête de serpent à une extrémité. L’élément le plus intéressant est l’immense cuve découverte au centre, creusée dans un seul rocher transporté d’une autre région, qui servait sans doute à conserver de l’eau.

La découverte de plusieurs sculptures et des restes de 30 bébés sacrifiés suggère que des rituels dédiés au dieu de la Fertilité se déroulaient dans la Pirámide de las Flores. Les enfants étaient sans doute lavés avant le sacrifice dans le vaste bassin creusé dans un rocher au pied de la pyramide.

246-416-00-00 ; Circuito Perimetral s/n, San Miguel del Milagro ; 9h-17h30

Paramètres des cookies