Tanneries Chouara

L'avis de l'auteur Lonely Planet

artisanat

Ces tanneries, qui font partie des sites les plus emblématiques (et connus pour leur odeur très forte) de la ville, permettent d’avoir un aperçu unique des méthodes de fabrication traditionnelles du cuir (de très grande qualité), qui ont très peu changé depuis l’époque médiévale. En 2015-2016, durant une année entière, les tanneries ont été entièrement rénovées afin de redonner un coup de jeune à la zone entourant les cuves, y compris les terrasses d’observation. Malgré ces travaux, l’atmosphère du site est restée intacte. Venez plutôt le matin, quand les cuves sont remplies de teintures colorées.

La seule manière de voir les tanneries en pleine activité est d’entrer dans l’une des boutiques de cuir construites dans les murs entourant le site. Preuve d’ingéniosité, les boutiques disposent toutes d’une terrasse à l’arrière, offrant un point de vue différent sur le site. Celui de la boutique située au n°10 de Derb Chouara (repérez le numéro, au-dessus de la porte) bénéficie de l’un des meilleurs.

Les marchands vous expliqueront volontiers le processus en échange d’un petit pourboire, ou mieux encore d’un achat. Malgré l’orientation commerciale, vous ne trouverez pas meilleur choix d’articles en cuir au Maroc et les prix restent raisonnables (à condition de marchander). Ensemble, les boutiques de cuir forment une coopérative dont font partie les ouvriers, et la majorité des vendeurs sont de la famille des ouvriers qui sont à l’ouvrage, tout en bas.

De la place Seffarine, dirigez-vous vers l’est ou le nord-est et vous sentirez vite les puissantes odeurs de peau et de teinture qui vous guideront au cœur du quartier des tanneurs. Méfiez-vous des rabatteurs insistants que vous croiserez dès que vous arriverez à proximité des tanneries : leur aide est absolument inutile, et si vous acceptez qu’ils vous guident, les marchands vous feront payer plus cher tous vos achats pour payer leur commission.

Derb Chouara, Blida

Paramètres des cookies