Khamaryn Khiid

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère bouddhique

Хамарын Хийд. À une heure de route au sud de Saïnshand, ce monastère s’est construit autour du culte de Danzan Ravjaa, qui pour beaucoup de Mongols était un dieu vivant. Une représentation de ce dernier figure sur un tapis suspendu dans la salle principale. L’édifice d’origine et le théâtre sur deux étages, bâtis par lui en 1821, furent détruits dans les années 1930.

Du monastère (tournez à gauche quand vous sortez), un sentier et une route récemment pavée mènent 2 km plus loin jusqu’à une tour dont il faut sonner trois fois la cloche pour annoncer son arrivée au “centre d’énergie” de Shambhala. En 1853, Danzan Ravjaa annonçait qu’il mourrait dans trois ans, mais que les gens pourraient revenir éternellement à cet endroit pour entrer en communication avec son esprit. La prophétie se réalisa et le site fut marqué par un ovoo (cairn). Shambhala est désormais entouré de 108 nouveaux stupas (“108” est un chiffre sacré pour les bouddhistes) et des festivités s’y déroulent le 10 septembre.

GPS : 44° 36.038’ N, 110° 16.650’ E500 T

Paramètres des cookies