Ghal’e-ye Portoghaliha

L'avis de l'auteur Lonely Planet

fort

قلعه پرتغالیها À 750 m au nord du port se dresse le fameux fort portugais, qui est sans doute la forteresse coloniale la plus ambitieuse et la plus impressionnante d’Iran. Laissée à l’abandon pendant des siècles, une bonne partie de la structure d’origine s’est écroulée dans les flots, mais avec ses épaisses murailles et ses canons rouillés l’édifice conserve une beauté fascinante. En partant du port, longez le front de mer jusqu’à l’enceinte du fort, puis contournez celle-ci vers la gauche.

L’arche s’ouvre sur une vaste cour donnant sur la mer. Sur votre droite en entrant se trouvent les anciennes armureries et, au milieu de la cour, une église souterraine aux splendides plafonds voûtés. Avant de suivre le chemin balisé par des pierres qui grimpe vers les remparts, vous pouvez visiter la salle du rez-de-chaussée de la tour de garde (si la porte est ouverte). Un peu plus haut, une autre porte débouche sur le “réservoir d’eau” submergé, impressionnante citerne étonnamment profonde à l’intérieur de laquelle court une passerelle surélevée. Les niveaux supérieurs, en partie écroulés, de la forteresse offrent une belle vue sur le village sur fond d’austères et magnifiques montagnes, le tout entouré par les eaux bleu profond du golfe Persique. C’est l’endroit idéal pour profiter du calme et rêver aux siècles passés.

Ormuz ; 8h-18h

Paramètres des cookies