Rajpath

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

Point de convergence du plan conçu par Edwin Lutyens, le Rajpath (Voie royale) relie India Gate aux bureaux du gouvernement. L’architecte anglais fut employé par le Raj pour construire New Delhi, de 1914 à 1931, avec pour objectif de traduire dans la pierre la puissance de l’Empire. Seize ans plus tard, les Britanniques étaient chassés du pays et l’État indien prenait ses quartiers dans les majestueux bâtiments du grand axe.

À l’extrémité ouest du Rajpath, le ­Rashtrapati Bhavan, résidence officielle du président (partiellement ouverte au public dans le cadre de visites guidées), est flanqué de deux édifices surmontés de dômes, le Secrétariat Nord et le Secrétariat Sud, qui abritent des ministères. Le Sansad Bhavan, bâtiment circulaire à colonnades, s’élève au bout de Sansad Marg.

À l’extrémité est du Rajpath la majestueuse India Gate voit affluer en permanence les touristes. Cet arc de pierre de 42 m de hauteur, dessiné par Lutyens, rend hommage aux 90 000 soldats de l’armée des Indes tombés pendant la Première Guerre mondiale, dans les opérations menées à la frontière du Nord-Ouest à la même époque et lors de la guerre anglo-afghane de 1919.

près de Lodi Rd ; 24h/24 ; JLN Stadium) Parlement ; Sansad Marg ; 24h/24

Paramètres des cookies