Gyüme Tratsang

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple

下密寺 Fondé au milieu du XVe siècle, ce temple impressionnant fut l’un des plus illustres collèges tantriques du Tibet, après les monastères de Sera et de Drepung. Plus de 500 moines y vivaient jadis et des étudiants suivaient un cursus épuisant, tant sur le plan intellectuel que physique.

Le dukhang (salle d’assemblée) renferme des statues de Tsongkhapa, de Chenrezig et de Sakyamuni. Remarquez les bols à aumône, enveloppés de cuir, des moines et suspendus aux piliers. Derrière, d’immenses statues de Tsongkhapa et de ses deux disciples s’­élèvent sur deux niveaux, et plus loin se tient une représentation effrayante de Dorje Jigje (Yamantaka). L’étage abrite un fameux rocher parlant à l’image de Drölma. Le Gyüme Tratsang fut profané durant la Révolution culturelle, mais il héberge aujourd’hui un nombre croissant de moines.

Pour ne pas le manquer, repérez l’entrée imposante en retrait de Beijing Donglu.

, Xiàmì Sì ; Beijing Donglu

Paramètres des cookies