San Isidro de los Destiladeros

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site historique

Après d’interminables fouilles, les ruines de cette usine sucrière ont ouvert au public. Sophistiquée pour l’époque, l’usine date d’avant l’ère industrielle (début des années 1830) et sa main-d’œuvre était majoritairement composée d’esclaves. À l’arrêt de la production, en 1890, les bâtiments principaux (une hacienda, un clocher de trois niveaux, les logements des esclaves et quelques citernes) tombèrent en ruine. Leur restauration est en cours, critiquée par certains estimant qu’il eût fallu laisser le site en l’état. On atteint San Isidro en bifurquant à droite près de la route Trinidad-Sancti Spíritus, à 10 km à l’est de Trinidad. Il faut ensuite parcourir 2 km.

9h-17h

Paramètres des cookies