-->

Casa de la Libertad

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Pour se plonger dans l’histoire bolivienne, ce musée où fut signée la déclaration d’indépendance le 6 août 1825 reste inégalé. Devenue monument historique, cette maison est considérée comme le berceau de la nation. Les guides hispanophones sont excellents.

Le premier Congrès bolivien se tint dans le Salón de la Independencia, une ancienne chapelle jésuite où les candidats au doctorat venaient soutenir leur thèse. Derrière la chaire, on reconnaît les portraits de Simón Bolívar, Hugo Ballivián et Antonio José de Sucre. Bolívar affirmait que son portrait, réalisé par l’artiste péruvien José Gil de Castro, était le plus ressemblant jamais réalisé. La déclaration d’indépendance, posée sur un socle de granit, occupe la place d’honneur. Un beau plafond artesonado (en bois marqueté) et les stalles travaillées méritent également le coup d’œil.

Des visites guidées en français sont possibles pour les groupes constitués de 10 personnes minimum.

www.casadelalibertad.org.bo ; Plaza 25 de Mayo 11 ; entrée avec visite guidée en option 15 $B ; 9h-12h et 14h30-18h30 mar-sam, 9h-12h dim