Place de la Victoire

L'avis de l'auteur Lonely Planet

urbanisme

Cette esplanade se distingue notamment par la porte d’Aquitaine, un arc de triomphe érigé à la fin du XVIIIe siècle. Dans son prolongement, la rue Sainte-Catherine, la principale artère piétonne et commerçante de la ville, s’étire jusqu’à la place de la Comédie et au Grand Théâtre, à un peu plus d’un kilomètre de là. L’obélisque de marbre rouge (un hommage à la vigne et au vin) et les deux tortues en bronze du sculpteur tchèque Ivan Theimer, sujets à polémique lors de leur inauguration en 2005, sont entrés dans le paysage. Sur le côté est de la place, l’édifice imposant fut érigé à la fin du XIXe siècle pour abriter la faculté de pharmacie. On y enseigne aujourd’hui les sciences de l’homme et l’odontologie. Avec ses cafés sur la place, la Victoire est un haut lieu de la vie étudiante.

Plan E11(B Victoire

Paramètres des cookies