-->

Thangbi Goemba

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère bouddhique

Fondé en 1470 par Shamar Rinpoché, le Thangbi Goemba, un monastère au toit jaune, passa sous l’égide de Péma Lingpa à la suite d’une dispute. Pour pénétrer dans la chapelle principale dite de la Dusum Sangay (trinité comprenant les Bouddhas du Passé, du Présent et du Futur), on passe sous l’une des fameuses capes de mailles de Péma Lingpa.

Les quelque 20 gomchen (moines laïcs ou mariés) qui vivent ici organisent un mani (festival) et une cérémonie du feu vers la moitié du huitième mois lunaire (octobre).

Le monastère se trouve à 3,5 km du Kurjey Lhakhang, vers le nord. La piste en terre bifurque puis franchit la rivière à la hauteur de Toktu Zampa. Le long de la route principale, vous verrez des sortes de boîtes aux lettres ; en fait, il s’agit de “boîtes à lait”, où les bergers déposent leurs bouteilles en vue d’une livraison à Jakar.

Des randonnées partent d’ici vers le Ngang Lhakhang et le Luege Rowe. Pour rejoindre le Ngang Lhakhang, empruntez la route qui mène au petit khonying (sorte de stupa-porte), découvrez les peintures rupestres et le moulin traditionnel à proximité, puis franchissez le pont sur la Chamkhar Chhu au niveau du village de Kharsa.

Thankabi Goemba