-->

Benteng Nassau

L'avis de l'auteur Lonely Planet

forteresse

Ce fort en ruine envahi par la végétation tropicale fut le théâtre du massacre des Banda, l’épisode le plus sanglant de l’histoire tumultueuse des Banda à l’époque de la domination hollandaise. Contre la volonté des orang kaya (dirigeants locaux), l’amiral hollandais Verhoeven fit construire ce fort en 1609 sur des fondations abandonnées par les Portugais 80 ans plus tôt.

Les Bandanais, inquiets de la prise de pouvoir hollandaise, prirent en embuscade et exécutèrent quelque 40 “négociateurs” hollandais, dont Verhoeven en personne. Le groupe comptait aussi dans ses rangs Jan Pieterszoon Coen, qui allait devenir le quatrième gouverneur général de la VOC. En 1621, sa vengeance prit la forme des tristement célèbres décapitations et mutilations de 44 orang kaya dans l’enceinte du fort, qui furent suivies par un génocide au cours duquel périe presque toute la population des Banda.