Château des Rohan

L'avis de l'auteur Lonely Planet

néoclassique

Construit à la fin du XVIIIe siècle sur les ruines d’un édifice médiéval, le château des Rohan ne fut jamais terminé, à cause de l’implication de son propriétaire dans l’affaire du collier de la reine puis de la Révolution. Abandonné pendant la première moitié du XIXe siècle, il fut transformé sous le Second Empire en logement pour veuves de guerre. Après le conflit de 1870, le bâtiment accueillit une garnison militaire. Pour profiter de la plus belle façade de ce château, abordez-le par le nord puis remontez le canal. Aujourd’hui, il abrite une auberge de jeunesse, une école et un musée qui présente, sur plusieurs étages, l’histoire de la ville et des témoignages sur son passé artistique. Dans le même bâtiment, la donation Louise Weiss (dont la famille paternelle était originaire de La Petite-Pierre) illustre le parcours de la journaliste qui fut également féministe, résistante et militante européenne. À travers ses engagements, c’est la construction européenne qui est expliquée.

03 88 91 06 28 ; pl. du Général-de-Gaulle ; mi-juin à mi-sept tlj sauf mar 10h-12h et 14h-18h, mi-sept à mi-juin tlj sauf mar 14h-18h

Paramètres des cookies