Tahiti : Visa

Passeport et visas

Tous les visiteurs se rendant en Polynésie française, y compris les citoyens français, doivent se munir d'un passeport valable encore 6 mois après leur date de retour.
Les citoyens français n'ont pas besoin de visa. Les ressortissants des pays de l'Union européenne, ainsi que les Suisses et les Canadiens, peuvent séjourner en Polynésie française jusqu'à 3 mois sans visa. Les ressortissants des autres pays devront se munir d'un visa délivré par les missions diplomatiques françaises, avec la mention « valable pour la Polynésie française ».
Hormis les résidents permanents, les citoyens français et les citoyens des pays de l'Union européenne, tout visiteur doit être muni d'un billet de retour ou de prolongation de son voyage. La réglementation concernant les visas d'entrée en Polynésie française étant sujette à modification, les visiteurs devront vérifier la validité de la durée des visas peu de temps avant leur départ, auprès d'un consulat français ou de leur agent de voyages.

Transit par les États-Unis

Les vols en provenance d'Europe à destination de Papeete transitent par Los Angeles, et une réglementation spécifique s'applique aux voyageurs en transit sur le sol américain.
Les voyageurs munis d'un passeport biométrique (avec photo numérisée et données biométriques ; délivré le 26 octobre 2006 ou après), d'un passeport à lecture optique sans photo imprimée numériquement (délivré avant le 26 octobre 2005 ; Modèle Delphine avec deux lignes de lettres et de chiffres suivies de <<< en bas) ou d'un passeport avec une photo numérisée et à lecture optique délivré entre le 26 octobre 2005 et le 26 octobre 2006 peuvent transiter sur le sol américain sans visa. Une autorisation de voyage électronique, appelée ESTA, est également nécessaire pour le transit aux États-Unis. Connectez-vous au site https://esta.cbp.dhs.gov et remplissez en ligne le formulaire de demande. La réponse est en général immédiatement fournie par le système électronique, mais il est conseillé de s'acquitter de cette formalité au moins 72 heures avant la date du départ. Une taxe de 14 $US est exigée (payable en ligne). Cette autorisation est valable deux ans.
Dans tous les autres cas, un visa (environ 90 €) est indispensable. Vous pourrez vous le procurer auprès de l'ambassade des États-Unis de votre pays d'origine. Renseignez-vous suffisamment à l'avance auprès de votre agent de voyages sur les modalités de transit aux États-Unis au moment de votre départ.

Prolongation de visa

Le séjour des étrangers ne peut excéder 3 mois. Au-delà, il faut solliciter un permis de séjour auprès des autorités consulaires françaises dans votre pays d'origine.

Permis de conduire

Bien qu'en pratique les agences de location ne soient pas trop regardantes sur l'origine de votre permis, il est préférable de se munir d'un permis de conduire international. Pour les Français, le permis national suffit.

Formalités pour les bateaux de plaisance

Outre la présentation du titre de propriété du navire, les plaisanciers sont soumis aux mêmes obligations de passeport et de visa que les personnes arrivant par avion (voir ci-contre). À moins de disposer d'un billet d'avion retour, les plaisanciers qui n'appartiennent pas à l'Union européenne doivent s'acquitter d'une caution bancaire de rapatriement d'un montant équivalent au prix d'un billet retour à destination de leur pays d'origine.
Les plaisanciers doivent signaler leur départ définitif à la police aux frontières à Papeete ou à la gendarmerie de Raiatea, qui donne alors la mainlevée de ladite caution. Cette mainlevée doit être présentée à la gendarmerie de la dernière île touchée (en règle générale, Bora Bora). Les plaisanciers peuvent alors récupérer leur caution. À noter : chaque membre d'équipage est tenu de verser la caution, déposée dans une banque locale.
La première touchée doit obligatoirement se faire dans les ports dotés d'une gendarmerie, autrement dit Papeete, Afareaitu (Moorea), Uturoa (Raiatea), Fare (Huahine), Vaitape (Bora Bora), Taiohae (Nuku Hiva, Marquises), Hakahau (Ua Pou, Marquises), Atuona (Hiva Oa, Marquises), Mataura (Tubuai, Australes), Moerai (Rurutu, Australes), Rairua (Raivavae, Australes), Avatoru (Rangiroa, Tuamotu) ou Rikitea (Mangareva, Gambier). Chaque départ et chaque arrivée doivent être signalés à la gendarmerie. Toute modification d'équipage doit être notifiée.
Dans le domaine des douanes, le bateau et le matériel à bord sont considérés comme étant en franchise de taxes pendant 24 mois. À noter : si le capitaine travaille ailleurs que sur le bateau, il ne bénéficie plus de cette franchise et doit s'acquitter des droits d'importation sur le bateau. Avant d'arriver au port à Papeete, prévenez de votre arrivée sur le canal 12. Le seul mouillage autorisé est au quai yachts. Il n'existe pas de place réservée. Présentez-vous au bureau des yachts pour remplir une déclaration d'entrée. Vous devrez vous acquitter de diverses contributions : taxe de quai journalière, taxe pour l'eau, pour l'électricité et pour les frais de poubelle. Outre le port de Papeete, les points d'ancrage à Tahiti sont la marina de Fare Ute, le Yacht Club à Arue, la marina Taina à Punauiaa (souvent saturée), la marina Haura à Hitiaa (PK 39), la marina de Taravao (dans la baie Phaéton) et à Moorea, la marina de Vaiare. Il est interdit de mouiller dans la baie de Taaone. Prévenez la capitainerie de chacun de vos mouvements (sauf si vous allez à Moorea). Signalez sur le canal 12 votre passage près de l'aéroport.
À Papeete, les bureaux de la police aux frontières (42 40 74 ; bd Pomare ; 8h-11h30 et 14h-16h30 lun-ven) se trouvent sur le front de mer, près de la gare maritime. Le bureau des yachts (47 48 51 ; bd Pomare ; 7h-15h) est à côté de celui de la police aux frontières. Les bureaux de la douane (50 55 65 ; Motu Uta) sont au port de Motu Uta.
Attention aux horaires, notamment si vous avez prévu de quitter Papeete le week-end. Dans ce cas, passez le jeudi pour accomplir vos formalités de départ.
Dans les autres îles, c'est la gendarmerie qui est compétente, mais vous devrez de toute façon vous présenter aux bureaux mentionnés ci-dessus, à Papeete.

Mis à jour le : 23 septembre 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Tahiti et en Polynésie…

Paramètres des cookies