Sydney : Visa

Formalités d'entrée à Sydney

Un visa est requis pour tous les visiteurs – sauf les Néo-Zélandais. Pensez à en faire la demande à l’avance.
L’ambassade d’Australie à Paris et à Bruxelles ne traitant plus les demandes de visas, les citoyens français et belges feront leur demande par voie électronique auprès du service des visas de l’ambassade d’Australie en Espagne (www.spain.embassy.gov.au, informations en français et en anglais). Les Suisses devront s’adresser à l’ambassade d’Australie à Berlin.
Vous obtiendrez des renseignements complémentaires sur ces visas sur le site Internet du Department of Immigration & Border Protection (en Australie 13 18 81 ; au Royaume-Uni services en français 00 44 20 74 20 48 35, 10h-13h lun-ven ; www.border.gov.au) ou le site de l’ambassade d’Australie en France (www.france.embassy.gov.au). Notez que certaines agences de voyages spécialistes de l’Australie s’occuperont gracieusement d’accomplir les démarches pour obtenir votre visa si vous réservez chez eux.
Avant le départ, nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes bancaires, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.
Les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses sont éligibles au visa eVisitor, délivré gratuitement et valable 3 mois. Les demandes doivent être déposées en ligne, sur le site du Department of Immigration & Border Protection, au minimum 14 jours avant l’arrivée sur le territoire australien. Il s’agit d’un document électronique, lié à votre numéro de passeport ; aucun tampon ne sera appliqué sur ce dernier.
Une autorisation électronique de voyage (ETA) (Electronic Travel Authority) permet aux visiteurs (y compris les ressortissants français, belges et suisses) d’entrer en Australie à tout moment sur une période de 12 mois et d’y séjourner jusqu’à 3 mois d’affilée (les entrées multiples sont autorisées, ce qui n’est pas le cas pour l’eVisitor). Les ressortissants des pays désignés peuvent obtenir une ETA auprès de n’importe quelle agence de voyages ou compagnie aérienne étrangères enregistrées auprès de l’International Air Transport Association (IATA). Au moment de l’achat du billet, la demande est effectuée par le prestataire choisi, qui se charge également de son émission. L’ETA remplace le visa habituellement apposé sur le passeport. De nombreuses agences de voyages facturent ce service (environ 25 $US).
Le Canada fait partie des huit pays qui peuvent prétendre à l’ETA, mais pas à l’eVisitor. Ses ressortissants peuvent se renseigner en ligne sur www.border.gov.au ou consulter l’ambassade d’Australie dans leur pays.
Les ressortissants de pays non éligibles à l’eVisitor et à l’ETA, et les personnes souhaitant séjourner plus de 3 mois, doivent déposer une demande de visa. Les visas de tourisme coûtent 130 $ et plus. Ils donnent droit à une ou plusieurs entrées pour 3, 6 ou 12 mois. Ils sont valables 12 mois à partir de la date d’émission.
Enfin, le visa Vacances-Travail (Working Holiday Visa), valable 12 mois, permet aux jeunes de 18-30 ans de financer des vacances en Australie par des emplois de courte durée. Vous trouverez de nombreuses infos utiles à l’adresse : www.australie-guidebackpackers.com.
 

Mis à jour le : 29 mars 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Australie

Paramètres des cookies