Lisbonne

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Portugal
  4. Lisbonne
  5. Estrela, Lapa et Alcântara

Estrela, Lapa et Alcântara

Les quartiers calmes et arborés d’Estrela et de Lapa invitent à sortir des sentiers battus pour découvrir leurs places bordées de cafés, leurs allées avec vue sur le Tage et leurs rues bourgeoises jalonnées d’édifices du XVIIIe siècle abritant antiquaires, boutiques et galeries. Au bord de l’eau, les quais témoignent d’une nouvelle facette de Lisbonne : bars, discothèques et restaurants à la mode ont investi les vieux entrepôts industriels de la Doca de Santo Amaro.
lonely planet/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

M Commencez la journée par une balade à bord du tramway n°28. Descendez à la Basílica da Estrela pour admirer sa décoration ornementale en marbre et, du haut de son dôme néoclassique, la vue panoramique sur la ville. Allez flâner sous les arbres du Jardim da Estrela en face, puis chez les antiquaires et les galeristes de la Rua de São Bento, avant de déjeuner d’un plateau de charcuterie aux accents de l’Alentejo, au O Cocho.
R Marchez ou reprenez le tramway jusqu’à Lapa pour vous imprégner de l’ambiance de quartier de ses rues pentues et verdoyantes. Contemplez les trésors du Museu Nacional de Arte Antiga aménagé dans un palais où reprendre des forces devant un café et une vue plongeante sur le Tage chez Le Chat. Puis direction la LX Factory, une ancienne usine textile, désormais à la pointe de la créativité lisboète. Le dimanche, il s’y tient un marché de produits artisanaux, vintage et alimentaires.
N Rejoignez les Doca de Santo Amaro à temps pour voir le pont du 25-Avril (Ponte 25 de Abril ; p. 116) s’illuminer et les cafés et restaurants des quais s’animer. Régalez-vous de tapas et de vins portugais au Cantinho Lusitano, ou réservez une table au Frade dos Mares, un bistrot animé.

À ne pas manquer

Le Polyptyque de saint Vincent

Couvrant tout un mur (salle 12, 3e étage), le Polyptyque de saint Vincent (1470) fait la fierté du musée. Attribué à Nuno Gonçalves, le peintre du roi Alphonse V, il illustre de manière saisissante l’adoration de saint Vincent.

La collection d’orfèvrerie et d’argenterie

La salle 29 renferme les deux merveilles de la collection d’orfèvrerie et d’argenterie. La première, l’ostensoir de Belém (1506), a été réalisée par Gil Vicente avec l’or rapporté par Vasco de Gama de son second voyage en Inde. Il s’orne de sphères armillaires et des figurines des 12 apôtres. Tout aussi remarquable, la croix de procession (1214) du roi Sanche Ier est finement gravée et sertie de perles et de saphirs.

La peinture européenne

Axée sur la peinture religieuse, la collection européenne recèle des œuvres majeures du XIVe au XIXe siècle. Deux d’entre elles se distinguent particulièrement, le Saint Jérôme (1521) en clair-obscur d’Albrecht Dürer, chef-d’œuvre de la Renaissance, et La Tentation de saint Antoine (1500) de Jérôme Bosch, un triptyque plein de dévotion. On y voit l’ermite attaqué par des démons et faisant face à des péchés comme la gourmandise et l’abandon de la foi.

L’art oriental et les faïences

De superbes coffres indiens du XVIe siècle incrustés de nacre, de la porcelaine Ming et des carreaux de faïence géométriques syriens et turcs méritent le coup d’œil au 2e étage. Autres incontournables, les paravents japonais aux jolies dorures décrivent l’arrivée en 1543 au Japon des Namban (“barbares du Sud”), c’est-à-dire des explorateurs portugais qui choquèrent les habitants par leur comportement grossier.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire à Lisbonne

Estrela, Lapa et Alcântara

Superbement conçu, le musée de l’Orient met en lumière les rapports que le Portugal a entretenus avec l’Asie, qu’il s’agisse des débuts de la politique coloniale à Macao comme du culte des ancêtres. Ce musée occupe un entrepôt de bacalhau (morue) des années 1940 (dont l’aménagement a coûté 30 millions d’euros). La collection permanente s’intéresse plus particulièrement à la présence portugaise en Asie et aux dieux asiatiques.

Parmi les objets les plus remarquables, citons au rez-de-chaussée les paravents chinois et la porcelaine Ming, ainsi que les curiosités du Timor-Oriental – une conque divinatoire et des couteaux finement sculptés, servant à couper le cordon ombilical. À l’étage, des effigies de Yellamma (déesse des Déchus) en plumes de paon, des costumes médium venus du Vietnam et une poupée d’exorcisme sans visage du Népal. (www.museudooriente.pt ; Doca de Alcântara ; adulte/enfant 6/2 €, entrée libre 18h-22h ven ; 10h-18h mar-dim, 10h-22h ven)

  • Ponte 25 de Abril

    pont

    Si vous avez une impression de déjà vu en posant le regard pour la première fois sur le grandiose...

    Lire la suite
  • Palácio da Assembleia da República

    édifice remarquable

    Le Parlement portugais siège dans cet édifice aux allures de temple, qui abritait jadis l’énorme...

    Lire la suite
  • Jardim da Estrela

    jardin

    Face à la basilique, ce jardin est parfait pour une promenade entre les pins, les araucarias, les...

    Lire la suite
  • Museu da Marioneta

    musée

    Véritable atelier de Geppetto, le musée de la Marionnette occupe l’ancien Convento das Bernardas du...

    Lire la suite
  • Cemitério dos Ingleses

    cimetière

    Envahi par les cyprès, le cimetière des Anglais, créé en 1717, abrite notamment la tombe du...

    Lire la suite
  • Casa Museu de Amália Rodrigues

    musée

    La maison-musée d’Amália Rodrigues célèbre l’immense rainha do fado (reine du fado) qui vécut...

    Lire la suite
  • Basílica da Estrela

    église

    Le dôme blanc et les beffrois jumeaux de cette superbe basilique néoclassique terminée en 1790 se...

    Lire la suite
  • Casa Museu de Amália Rodrigues

    musée

    La maison-musée d’Amália Rodrigues célèbre l’immense rainha do fado (reine du fado) qui vécut...

    Lire la suite

Estrela, Lapa et Alcântara Shopping

“Vers libre”, c’est le nom de ce magasin de design multiniveau et haut de plafond. On y trouve des objets, œuvres d’art et meubles contemporains de fabrication portugaise : créations en laine burel, sacs La.Ga de Jorge Moita en édition limitée – ses beaux sacs en Tyvek ne pèsent que 40 g et peuvent contenir 55 kg. Fernando connaît l’histoire de chaque objet. (Rua da Boavista 132-134 ; 11h30-20h mar-sam)

  • LX Market

    marché

    Vêtements vintage, antiquités, artisanat, produits alimentaires et plantes étranges garnissent les...

    Lire la suite
  • MO&TA Studio

    mode

    Pour rencontrer le créateur portugais Jorge Moita et découvrir toute sa gamme de sacs La.Ga...

    Lire la suite
  • Ler Devagar

    librairie

    Les rats de bibliothèque noctambules et les autres aimeront cet espace de la LX Factory dédié aux...

    Lire la suite
  • Portugal Gifts

    souvenirs

    Cette boutique fait souffler un vent de modernité sur les souvenirs portugais : tasses décalées à...

    Lire la suite
  • Armazém Geral

    artisanat

    Bruno, qui gère We Hate Tourism Tours, suit le même concept dans ce magasin général insolite, dont...

    Lire la suite
  • Armazém Geral

    artisanat

    Bruno, qui gère We Hate Tourism Tours, suit le même concept dans ce magasin général insolite, dont...

    Lire la suite
  • LX Market

    marché

    Vêtements vintage, antiquités, artisanat, produits alimentaires et plantes étranges garnissent les...

    Lire la suite
  • Ler Devagar

    librairie

    Les rats de bibliothèque noctambules et les autres aimeront cet espace de la LX Factory dédié aux...

    Lire la suite
  • Portugal Gifts

    souvenirs

    Cette boutique fait souffler un vent de modernité sur les souvenirs portugais : tasses décalées à...

    Lire la suite
  • MO&TA Studio

    mode

    Pour rencontrer le créateur portugais Jorge Moita et découvrir toute sa gamme de sacs La.Ga...

    Lire la suite

Estrela, Lapa et Alcântara Se restaurer

Ce ravissant traiteur/épicerie fine utilise d’excellents produits de l’Alentejo issus d’une agriculture durable. Au menu : soupes, sandwichs toastés, tapas et parmi les meilleures empadas (tartelettes) de Lisbonne. Vous y trouverez aussi de formidables idées de souvenirs (vin, miel, sirops, etc.). (912 376 675 ; www.ococho.com ; Rua de São Bento 239 ; en-cas et petites assiettes 2-10 € ; 10h-20h lun-sam)

  • Petiscaria Ideal

    fusion

    Cet établissement animé sert de délicieux petiscos – poulpe à la sauce tomate et patates douces,...

    Lire la suite
  • Taberna Ideal

    fusion

    Dans une salle accueillante, les hôtes se régalent de créations où les traditions de l’Alentejo...

    Lire la suite
  • A Travessa

    portugais

    Avec ses cloîtres paisibles et ses voûtes en brique, ce couvent du XVIIe siècle ne manque pas de...

    Lire la suite
  • Cantinho Lusitano

    portugais

    Un petit établissement où partager d’appétissants petiscos (fromage d’Azeitão, chorizo,...

    Lire la suite
  • Landeau

    desserts

    On y vient exclusivement pour ses gâteaux, en particulier pour celui au chocolat, dense et moelleux. ...

    Lire la suite
  • Clube de Jornalistas

    méditerranéen

    Si vous parvenez à dénicher ce restaurant occupant une maison du XVIIIe siècle sur la colline, votre...

    Lire la suite
  • Frade dos Mares

    portugais

    Ce beau bistrot au look contemporain invite à la détente grâce à une lumière douce et à un service...

    Lire la suite
  • Cafe de São Bento

    portugais

    Cette brasserie chaleureuse et conviviale a une seule et unique spécialité, la viande de bœuf cuite...

    Lire la suite
  • Taberna Ideal

    fusion

    Dans une salle accueillante, les hôtes se régalent de créations où les traditions de l’Alentejo...

    Lire la suite
  • A Travessa

    portugais

    Avec ses cloîtres paisibles et ses voûtes en brique, ce couvent du XVIIe siècle ne manque pas de...

    Lire la suite

Estrela, Lapa et Alcântara Prendre un verre

Admirer la vue sur les docks et le pont du 25-Avril est la principale activité des clients de la terrasse de ce café-bar aux baies vitrées et à l’ambiance décontractée. Commandez un café en journée ou un cocktail sur fond de musique douce le soir. Mieux vaut faire l’impasse sur la nourriture. (Jardim 9 de Abril ; 12h30-minuit mar-mer et dim, 12h30-3h jeu-sam)

  • Foxtrot

    bar

    Merveilleux hommage à l’Art nouveau, le Foxtrot invite à la détente grâce à des rythmes jazzy, à...

    Lire la suite
  • K Urban Beach

    club-lounge

    Surplombant le Tage, ce club ne manque ni de style ni d’espace entre sa piste de danse animée, son...

    Lire la suite
  • A Paródia

    bar

    Avec ses boiseries sombres, ses murs couverts de velours rouge, son éclairage discret et ses bibelots...

    Lire la suite
  • Matiz Pombalina

    bar à cocktails

    Les murs en pierres apparentes, les canapés en velours et la lumière tamisée confèrent une touche...

    Lire la suite
  • Matiz Pombalina

    bar à cocktails

    Les murs en pierres apparentes, les canapés en velours et la lumière tamisée confèrent une touche...

    Lire la suite
  • Foxtrot

    bar

    Merveilleux hommage à l’Art nouveau, le Foxtrot invite à la détente grâce à des rythmes jazzy, à...

    Lire la suite
  • K Urban Beach

    club-lounge

    Surplombant le Tage, ce club ne manque ni de style ni d’espace entre sa piste de danse animée, son...

    Lire la suite

Estrela, Lapa et Alcântara Sortir

  • Senhor Vinho

    fado

    La star du fado Maria da Fé, propriétaire de ce petit établissement, reçoit d’autres fadistas...

    Lire la suite