Kosovo : Culture

Les Kosovars

La population était estimée à 1,8 millions d’habitants en 2010. Parmi eux, 92% sont albanais, et 8% sont serbes (ils vivent pour l’essentiel dans des enclaves), bosniaques, gorani, roms, turcs, ashkali et égyptiens. Les principaux groupes religieux sont les musulmans (des Albanais en majorité), les Serbes orthodoxes et les catholiques romains.

Gastronomie : l’essentiel

Byrek Feuilleté au fromage ou à la viande.
Duvěc Viande et légumes cuits au four.
Fli Tourte feuilletée servie avec du miel.
Kos Yaourt au lait de chèvre.
Pershut Viande séchée.
Qofta Rissoles de viande hachée plates ou cylindriques.
Raki Alcool fort, généralement à base de raisin.
Tavë Viande cuite au four avec du fromage et un œuf.
Vranac Vin rouge de la région kosovare de Rahovec.

Arts

L’ancien président Ibrahim Rugova était un personnage marquant de la scène littéraire kosovare. Sa présidence de l’Association des écrivains du Kosovo a constitué un premier pas vers la présidence de la nation. Pour découvrir le récit superbement écrit de la triste histoire de ce pays, lisez Trois Chants funèbres pour le Kosovo, du célèbre écrivain albanais Ismail Kadaré.
La musique kosovare porte l’empreinte de cinq siècles de domination turque. Ainsi entend-on des flûtes stridentes sur des rythmes joués par des tambours en peau de chèvre. L’architecture témoigne elle aussi de l’influence islamique, conjuguant les styles byzantin et vernaculaire.
En matière d’arts visuels, on assiste à une renaissance suite à une période troublée. Pour un aperçu, visitez la galerie d’Art du Kosovo.

Boissons et alimentation

La cuisine dite traditionnelle est albanaise et se compose pour l’essentiel de viande et de poisson grillés ou en ragoût. Le kos (yaourt au lait de chèvre) se consomme seul ou en accompagnement de pratiquement tous les plats. Les kebabs turcs et le đuveč (viande et légumes cuits au four) sont de consommation courante. La Peja, la bière locale, tire son nom de la ville éponyme. La présence des forces internationales a apporté des cuisines d’ailleurs à Pristina. Mais en dehors, commander un plat végétarien prête à rire, tout comme s’enquérir de l’existence d’un espace non-fumeurs.

Mis à jour le : 10 mars 2014
Vizeat

Articles récents

Paramètres des cookies