Quartier de Tivoli

Le quartier de Tivoli constitue une excellente introduction à Copenhague : on y trouve la gare centrale (Københavns Hovedbanegård) et un poids lourd de la vie culturelle locale, le Nationalmuseet. Du Rådhus (hôtel de ville) à la Ny Carlsberg Glyptotek, le paysage urbain est émaillé de monuments emblématiques. Sans oublier le site-phare du pays, les jardins de Tivoli, un parc d’attractions au charme incomparable.
Explorer
Scott E Barbour/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

MVous venez d’arriver à Copenhague ? Alors, faites un tour à l’office du tourisme principal, qui offre le Wi-Fi et distribue un plan gratuit (avec les lignes de bus). Le fameux Radisson Blu Royal Hotel se dresse de l’autre côté de la rue. Conçu par le grand architecte et designer Arne Jacobsen et achevé en 1960, ce fut le premier gratte-ciel de la ville. De là, on rejoint aisément à pied le Rådhus, l’hôtel de ville à l’architecture remarquable.
RUne courte marche conduit au Nationalmuseet, la principale institution culturelle du Danemark. Traversez les millénaires au fil de sa collection et mangez un morceau dans son café. Autre possibilité : déjeuner au jardin d’hiver de la Ny Carlsberg Glyptotek, avant de profiter des plus belles collections d’œuvres impressionnistes et d’antiquités classiques du Danemark.
NEnsuite, troquez les œuvres d’art pour une dose d’adrénaline aux jardins de Tivoli, tout près. Dînez au Grøften, une institution à l’ancienne et l’un des nombreux restaurants de Tivoli. Le vendredi soir, en été, vous profiterez d’un concert de rock gratuit. Sinon, faufilez-vous (entre adultes) au Nimb Bar, pour un bon verre.

À ne pas manquer

Star Flyer

Le Star Flyer, l’un des plus hauts manèges du monde, vous fera tournoyer jusqu’à 80 m au-dessus du sol. Imaginez une balançoire dans les airs, progressant à 70km/h et dévoilant un panorama époustouflant des toits et des tours historiques de Copenhague. Les symboles astrologiques, quadrants et planètes représentés sont un hommage à l’astronome danois Tycho Brahe (XVIe siècle).

Montagnes russes

Parmi toutes les attractions de Tivoli, les Rutschebanen (littéralement, montagnes russes) ont souvent la faveur des visiteurs. Créée en 1914, ce manège vous fera passer sous et autour d’une fausse montagne, jusqu’à 60 km/h. Elles font partie des plus vieilles montagnes russes en bois en fonctionnement dans le monde. Pour davantage de sensations fortes, cap sur le Dæmonen (le Démon), une bête du XXIe siècle plus rapide, avec trois loopings à vous faire dresser les cheveux sur la tête.

Aquila

Comme le Star Flyer, l’Aquila (l’Aigle) est un clin d’œil au plus célèbre astronome du pays. L’attraction doit son nom à la constellation que Brahe observa avec son télescope du XVIe siècle. Ce manège époustouflant et effroyable vous fera expérimenter, la tête en bas, la force centrifuge version 4G. Si vous aimez voir le monde sous un angle différent, l’Aquila est fait pour vous !

Les jardins

Outre les montagnes russes, les carrousels et les stands, Tivoli a d’autres facettes : de beaux jardins paysagers, des recoins tranquilles, une architecture éclectique. Faites retomber l’adrénaline à l’ombre de vénérables châtaigniers et ormes, et flânez autour du lac peuplé de carpes koi, de poissons rouges et de canards. Ce dernier se situe à l’emplacement des anciennes douves de la ville et constitue l’endroit idéal pour immortaliser la tour chinoise (1900) qui le domine. Sur ce plan d’eau, la frégate St George III (XVIIIe siècle) accueille un restaurant.

Illuminations et feux d’artifice

Pendant la saison estivale, chaque soir, on se presse au bord du lac pour assister aux jets d’eau et aux spectacles laser. Certes, ce ne sont pas ceux de Dubaï ou de Las Vegas, mais la combinaison des lasers et de l’eau qui jaillit au son de l’orchestre n’en a pas moins du succès, surtout auprès des enfants. Également incontournable en été : le feu d’artifice du samedi – des spectacles pyrotechniques ont aussi lieu du 26 au 30 décembre, pour le festival de feux d’artifice. Horaires et détails sur le site Web.

Musique live

Tivoli propose un riche programme de concerts. À l’intérieur, la Tivolis Koncertsal (salle de concert) reçoit surtout des musiciens classiques, ainsi que quelques comédies musicales et grands noms de la pop et du rock. À l’extérieur, la scène du Plænen accueille les vendredis soir les concerts gratuits des Fredagsrock, très populaires. Les spectacles se déroulent de début avril à mi-septembre. Pop, rock, néofolk, hip-hop, jazz, funk (Simple Minds, Passenger, etc.). Le festival de musique classique de Tivoli, la plus importante manifestation du genre en Scandinavie avec 80 concerts programmés, prend également ses quartiers dans les jardins du parc. Tous les billets sont en vente au Tivoli Billetcenter ou en ligne, sur le site Internet de Tivoli.

Festivités de Noël

On ne peut que s’émerveiller à la vue de Tivoli en novembre et décembre, quand le parc tout entier se métamorphose en féerie hivernale (avec vrais rennes et manèges de Noël) pour la période de la fête de Yule. Le marché de Noël de Tivoli fait partie des événements incontournables de la ville, qui fleure alors bon les biscuits, les crêpes et le gløgg (vin chaud). C’est un endroit de choix pour trouver de l’artisanat nordique.

Théâtre de pantomime

Le charmant théâtre de pantomime a vu le jour en 1874. Il est l’œuvre de Vilhelm Dahlerup, architecte prolifique à qui l’on doit bon nombre des monuments emblématiques de Copenhague, comme la Ny Carlsberg Glyptotek et le Statens Museum for Kunst. Le goût de Dahlerup pour l’histoire transparaît dans sa création pour Tivoli, véritable ode à l’Extrême-Orient. Tous les soirs, pendant la saison estivale, la scène accueille des pièces dans la tradition de la commedia dell’arte. De nombreux artistes travaillent également avec le très respecté Royal Ballet. Plus de détails sur le site Internet de Tivoli.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire Copenhague

Quartier de Tivoli Se restaurer

  • Alberto K

    danois moderne

    Perché au 20e étage du Radisson Blu Royal Hotel, l’Alberto K atteint des sommets, au propre comme...

    Lire la suite
  • Wagamama

    japonais

    Certes, cette chaîne britannique est partout. Elle n’en est pas moins appréciable, pour plusieurs...

    Lire la suite
  • Grøften

    danois

    Le Grøften est une bonne adresse pour reprendre des forces entre deux séances de sensations fortes à...

    Lire la suite

Quartier de Tivoli Prendre un verre

  • Oscar Bar & Cafe

    gay

    À l’ombre du Rådhus, ce petit café-bar reste le rendez-vous gay le plus populaire du secteur. Il...

    Lire la suite
  • Nimb Bar

    bar à cocktails

    Pour prendre un cocktail entouré de beaux lustres, de surprenantes peintures murales et d’un feu de...

    Lire la suite

Quartier de Tivoli

  • Ny Carlsberg Glyptotek

    musée

    La Ny Carlsberg Glyptotek, caractéristique de l’architecture de la fin du XIXe siècle, se distingue...

    Lire la suite
  • Rådhus

    bâtiment historique

    L’hôtel de ville de Copenhague, de style national romantique, est l’œuvre de l’architecte Martin...

    Lire la suite