Turkménistan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Turkménistan
  4. Gozli Ata et canyon de Yangykala

Gozli Ata et canyon de Yangykala

Maître soufi respecté du début du XIVe siècle, Gozli Ata eut une grande influence jusqu’à sa mort à une date inconnue, alors qu’il était prisonnier des envahisseurs mongols. Son mausolée (GPS : N40° 20.051’, E054° 29.249’), situé dans une dépression naturelle de désert rocheux, est un lieu de pèlerinage fréquenté. Son épouse est enterrée dans un mausolée adjacent où, selon la coutume, les pèlerins doivent d’abord prier. Dans le cimetière voisin, les tombes comportent une encoche au sommet afin de collecter l’eau qui “nourrira” l’âme du défunt. Gozli Ata se situe à 135 km au nord de Balkanabat ; un chauffeur expérimenté est indispensable pour le trouver. De l’embranchement vers Gozli Ata (indiqué par un panneau “9 km”), une autre route continue vers le nord jusqu’au canyon de Yangykala (GPS : N40° 27.656’, E054° 42.816’). Avec des bandes de roche rose, rouge et jaune qui zèbrent les parois abruptes du canyon, Yangykala est un site époustouflant, l’un des plus beaux du pays. Son isolement dans le désert ajoute à sa splendeur naturelle ; peu de Turkmènes en connaissent l’existence. Les canyons et les falaises s’étirent sur 25 km vers le bassin de Garagogazköl et se situent approximativement à 165 km au nord de Balkanabat et à 160 km à l’est de Turkmenbachi, facilitant le détour par Yangykala entre les deux villes. Vous pouvez camper sur le plateau venteux au-dessus du canyon. Si la plupart des tour-opérateurs proposent des circuits à Yangykala, tous ne l’incluent pas dans leurs itinéraires standards ; renseignez-vous en préparant votre voyage.

Mis à jour le : 15 février 2015
Paramètres des cookies