Turkménistan : Sports et activités

A faire au Turkménistan

Equitation

Au Turkménistan, pays réputé pour les pur-sang de race akhal-téké, les agences de voyages peuvent organiser des circuits dans les écuries autour d’Achgabat, comme à Geok-Dere, ou des promenades équestres de plusieurs jours. Les chevaux akhal-téké font la fierté du pays, et de nombreux visiteurs viennent au Turkménistan pour les monter. Dirigée par Katya Kolestnikova, la ferme Alaja, Geok-Dere (ou Nijny Tchuli), est chaudement recommandée. Dans ce haras professionnel, les chevaux sont bien soignés et nourris (ce qui n’est pas toujours le cas). Les promenades durent habituellement 4 heures, un prix justifié pour une splendide balade dans les canyons alentour à dos d’un cheval légendaire. Appelez d’avance Katya ou sa collègue ou présentez-vous directement au haras, ouvert tous les jours. Demandez à votre guide de vous emmener ou prenez un taxi. Sortez d’Achgabat par la route de Geok-Depe et tournez à gauche au panneau Geok-Dere. Traversez le village ; Alaja se situe au bout sur la droite.

Circuits en 4x4

Au Turkménistan, un superbe itinéraire va du canyon de Yangykala aux cratères de gaz de Darvaza, en traversant le désert du Karakoum. Franchissements de dunes, nuits sous des ciels étoilés et thés pris dans des villages turkmènes isolés seront au rendez-vous.

Spéléologie

Les amateurs exploreront avec joie les kilomètres de galeries souterraines sinueuses qui forment les grottes de Karlyuk, les plus vastes d’Asie centrale, dans la réserve naturelle de Kouguitang, au Turkménistan.

Mis à jour le : 9 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale

Paramètres des cookies