Népal

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Népal
  4. Le meilleur moment

Népal : Le meilleur moment

Quand partir au Népal

Il est indispensable de prendre en compte les conditions climatiques pour organiser son séjour. Les mois d'octobre et novembre, qui correspondent au début de la saison sèche, sont les plus propices : la mousson a reverdi le pays, la visibilité est parfaite et le climat est agréable. En revanche, des milliers de personnes arpentent alors les sentiers de l’Everest et de l’Annapurna, les hébergements de Katmandou sont pris d’assaut et les tarifs atteignent des sommets. La fin de la saison sèche (de février à avril) forme la saison intermédiaire ; chaleur et rhododendrons en fleurs sont alors au rendez-vous. Les mois de décembre et janvier obligeront les trekkeurs à s'équiper pour le froid. Les autres mois sont déconseillés : mai et juin sont particulièrement chauds ; la mousson (mi-juin à septembre) occasionne des glissements de terrain, les nuages bouchent la vue, et la pluie et les sangsues découragent les randonneurs – mais les hôtels consentent alors des réductions.

Haute saison (oct-nov)

Ciel dégagé et journées chaudes : l’automne attire des milliers de personnes sur les sentiers de l’Everest et de l’Annapurna. Les hébergements de Katmandou sont pris d’assaut et les tarifs atteignent des sommets.

Saison intermédiaire (mars-avr)

La chaleur et l’éclosion des rhododendrons font du printemps la deuxième grande période touristique.

Basse saison (juin-sept)

La mousson occasionne des glissements de terrain, les nuages bouchent la vue, et la pluie et les sangsues découragent les randonneurs. Mais les hôtels consentent des réductions. Et c’est un bon moment pour aller au Tibet.

Mis à jour le : 25 septembre 2013

Articles récents

Guide de voyage

Un guide au format de poche très pratique et parfaitement adapté au voyage, pour vivre l'aventure en V.O. !

Paramètres des cookies