Mongolie : Visa

À l’heure actuelle, il est assez aisé d’obtenir un visa touristique de 30 jours dans n’importe quelle ambassade (ou consulat) mongole. Il n’est pas requis pour les citoyens canadiens dont le séjour n’excède pas 30 jours.
Si vous ne pouvez vous rendre dans un consulat mongol, vous pourrez obtenir un visa touristique de 30 jours lors de votre arrivée à l’aéroport d’Oulan-Bator. Il vous faudra pour cela 108 000 T (ou l’équivalent en dollars américains) et deux photos d’identité – vous devrez aussi détenir une invitation venant d’une société ou d’un organisme mongol. Attention, cette solution n’est pas encouragée par les autorités mongoles et le mieux est de partir avec votre visa en règle.
Si vous comptez rester en Mongolie plus de 30 jours, vous devrez vous enregistrer dans les sept jours suivant votre arrivée. 
 
Avant le départ, il est impératif de contacter les ambassades et les consulats pour s’assurer que les modalités d’entrée sur le territoire n’ont pas changé – essayez le site Internet de l’ambassade de Mongolie en France www.ambassademongolie.fr ; vous pouvez également consulter www.immigration.gov.mn. Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Visas touristiques

Coût. Les visas touristiques standards sont généralement valables 30 jours à partir de la date d’entrée et vous avez trois mois pour entrer en Mongolie à partir de leur date d’émission. Les visas touristiques coûtent approximativement 60 € pour une entrée/sortie simple, mais il peut y avoir des “frais de service”. Chaque ambassade ou consulat fixe son propre prix.
Temps d’émission. Il faut compter plusieurs jours, voire jusqu’à deux semaines, pour l’obtention d’un visa. Pour un traitement accéléré (probablement dans les 24 heures), il convient de payer une “taxe express”, qui peu ou prou double le tarif normal. 
Visas à entrées multiples.
Les visas à entrées/sorties multiples sont habituellement réservés aux ressortissants étrangers qui voyagent beaucoup.

Visas de transit

Ces visas sont valables 72 heures après la date d’entrée. Cette période ne vous permet de descendre du Transmongolien que pour une très courte période avant de prendre un autre train vers la Chine ou la Russie. Un visa de transit à entrée/sortie simple coûte de 25 à 60 $US, en fonction de l’endroit où est faite la demande ; en revanche, il ne peut être prolongé. Il vous faudra présenter votre billet d’avion ou de train, ainsi qu’un visa pour le pays suivant (Russie ou Chine).

Prolongation de visa

Un visa touristique de 30 jours peut être prolongé de 30 jours supplémentaires. Pour les extensions, rendez-vous au bureau de l’immigration, des naturalisations et des étrangers (INFC ; 11-1882 ; 9h-13h et 14h-18h lun-ven) à Oulan-Bator. Le seul souci est que si vous restez plus longtemps que 30 jours, il faut vous enregistrer dans ce bureau dans les 7 jours suivant votre arrivée.
Ce bureau est situé à 1,8 km environ à l’est de l’aéroport (à côté du grand stade), à 15 km du centre-ville. Le personnel étant généralement très occupé, comptez une heure ou deux pour effectuer vos formalités. Il y a un petit café servant à manger au déjeuner si vous restez coincé sur place le midi. Un bureau d’information dont le personnel parle anglais pourra répondre à vos questions.
Le bureau de l’INFC est une branche du principal bureau des visas du ministère des Affaires étrangères (angle Peace Avenue et Olympiin Gudamj ; 9h30-12h lun-ven). Vous serez peut-être renvoyé vers le ministère si votre situation est compliquée (par exemple, si vous avez besoin d’un permis de travail). L’entrée se fait par l’arrière. En mongol, le ministère est baptisé Gadaadiin Irgen Kharyatiin Asuudal Erkhleh Gazar (Гадаадын Иргэн Харьяатын Асуудал Эрхлэх Газар).
Si vous vous êtes déjà enregistré, il faudra faire votre demande d’extension une semaine environ avant que votre visa n’expire. Il vous en coûtera 3 600 T/jour, avec une extension minimale de sept jours. Prévoyez une photo d’identité et de quoi payer des frais de dossier de l’ordre de 5 000 T. L’extension sera émise le jour même. Les cartes bancaires peuvent être acceptées, 
mais mieux vaut prendre avec soi des liquidités au cas où la machine ne fonctionnerait pas.
Plusieurs pensions d’Oulan-Bator se chargent des prolongations de visas (et des enregistrements) moyennant le paiement d’une petite somme.

Il est difficile d’obtenir une prolongation de visa en dehors d’Oulan-Bator, car les autorités devraient de toutes façons renvoyer votre passeport à Oulan-Bator. En dernier recours, cela devrait toutefois être possible au bureau de l’INFC à Ölgii (INFC ; carte p. 222 ; %01422-22195, 9942 4338 ; Government House ; h8h-12h et 13h-17h lun-sam).

Visas de sortie

Les visas touristiques et de transit sont bons pour une entrée et une sortie (à moins que vous n’ayez un visa à entrée/sortie double ou multiple). Si vous travaillez en Mongolie, ou si vous avez obtenu votre visa chez un consul honoraire, vous devriez avoir obtenu un visa à entrée simple (valable pour une entrée uniquement). Il vous faut donc un nouveau visa pour quitter le pays, disponible auprès du bureau de l’INFC (INFC ; 11-1882 ; h9h-13h et 14h-18h lun-ven) à Oulan-Bator.
Coût
Pour la plupart des nationalités, le visa de sortie coûte environ 15 $US, avec un supplément de 2 $US par jour supplémentaire par rapport à la date d’expiration de votre visa d’entrée.
Validité
Il est valable 10 jours, ce qui signifie que vous pouvez rester 10 jours après l’expiration de votre visa normal.
Enregistrement
Si vous comptez rester en Mongolie plus de 30 jours, vous devrez vous enregistrer avant la fin des 7 premiers jours (bien que dans la pratique un délai de 30 jours soit toléré). À noter que vous ne pouvez vous inscrire qu’à deux reprises par année civile au bureau de l’INFC. 
Pièces requises
L’enregistrement se fait au bureau de l’INFC (INFC ; %11-1882 ; h9h-13h et 14h-18h lun-ven) à Oulan-Bator. La procédure est gratuite, mais il faut débourser 1 000 T pour le papier de la demande. Pensez à prendre une photo d’identité. La plupart des pensions pourront vous fournir une invitation si vous en avez besoin.
Contre-signature
En principe, l’enregistrement devrait être “contre-signé” à la fin du séjour, mais le personnel vous le fait généralement le jour de l’enregistrement afin que vous n’ayez pas à revenir. Il n’est pas nécessaire d’indiquer une date précise : choisissez une date de sortie aussi reculée que possible pour pouvoir partir n’importe quand avant cette date.
Bureau d’Ölgii
Si vous êtes arrivé dans l’ouest de la Mongolie depuis la Russie, vous pourrez vous enregistrer au bureau de l’INFC d’Ölgii.
Amendes. Ne pas s’enregistrer vous expose à une amende (allant théoriquement de 100 à 300 $US) lorsque vous quitterez le pays.

Longs séjours

Le seul moyen de rester en Mongolie pour un long séjour (c’est-à-dire plus de 3 mois) est d’obtenir un permis de travail ou d’étudier. La société ou l’organisme qui vous emploie devrait s’en charger pour vous, mais il faudra vous en charger vous-même si vous travaillez en indépendant. La lettre d’un employeur sera de toute manière nécessaire, fournissant une raison valable à votre séjour. L’enregistrement se fait habituellement au bureau de l’INFC (INFC ; %11-1882 ; h9h-13h et 14h-18h lun-ven) à Oulan-Bator. 
 

 

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Mongolie

Paramètres des cookies