Porto Rico : Comment circuler

La location d'une voiture constitue sans doute la meilleure formule pour explorer Porto Rico. Les agences de location internationales sont bien représentées sur l'île et vous trouverez de nombreux opérateurs locaux. Votre permis national est valable sur place. Notez que les comportements au volant sur l'île sont assez fantaisistes, mais relativement peu agressifs. Attention aussi aux panneaux de limitation de vitesse, indiqués en miles par heure, alors que les distances figurent en kilomètres. La conduite s'effectue sur le côté droit de la chaussée.
Si vous préférez utiliser les transports en commun, armez-vous de patience. Des minibus, appelés públicos, desservent les principales agglomérations. Ils n'ont pas d'horaires fixes et opèrent généralement sur de courtes distances. Il faut donc plusieurs changements pour rallier une destination éloignée (sauf pour aller d'une grande ville à une autre). Repérables aux lettres "P" ou "PD" figurant sur la plaque d'immatriculation, les públicos constituent un mode de transport économique et convivial. Ils s'arrêteront n'importe où pourvu que vous leur fassiez signe. Les taxis équipés de compteurs sont répandus à San Juan et dans les autres centres touristiques.
L'aéroport international de San Juan, Luis Muñoz Marín, se situe en lisière est de la ville. Vous trouverez des agences de location de voitures à l'aéroport, ainsi que de nombreux taxis et bus prêts à vous déposer en centre-ville. Le terminal C abrite une consigne qui peut se révéler pratique pour un court séjour si vous souhaitez voyager léger.
Les ferries gérés par l'État relient Fajardo et les îles de Culebra et de Vieques pour une somme modique. Au moins quatre bateaux par jour desservent l'une ou l'autre des îles. La traversée dure en moyenne une heure. Les ferries pour Culebra acceptent les voitures, y compris les véhicules de location, mais il faut réserver assez longtemps à l'avance.

Mis à jour le : 11 novembre 2012

Articles récents

Paramètres des cookies