Le Cap-Bon

Région la plus touristique de Tunisie, située à 150 km de la Sicile, le Cap-Bon entretient depuis longtemps des liens étroits avec le continent européen. Les géologues pensent d'ailleurs que les deux territoires furent séparés par la montée des eaux de la Méditerranée, il y a 30 000 ans. Planté d'agrumes et de vignes, le Cap-Bon est le principal producteur de fruits et de vins réputés du pays.
Depuis les années 1920, les visiteurs étrangers affluent dans la station balnéaire d'Hammamet, attirés par sa grande plage dorée. Autrefois réservée à la jet-set, la ville est devenue une destination populaire qui, malgré ses nombreuses constructions, a su garder un visage relativement attrayant grâce à des hôtels cernés de verdure et dont la faible hauteur ne défigure pas le littoral.
Une fois sorti d'Hammamet et du centre artisanal de Nabeul, le Cap-Bon se révèle très différent. Outre de petites bourgades au charme paisible, vous découvrirez, si vous êtes motorisé, de belles plages intactes.
Au nord, Kélibia est dotée d'un petit port animé, d'une forteresse massive et d'une plage presque déserte. Non loin, les ruines de Kerkouane, site punique le mieux conservé au monde, se dressent au-dessus des flots bleus. À la pointe nord de la péninsule, la petite cité balnéaire d'El-Haouaria paraît encore plus retirée. À proximité, des carrières vieilles de 2 500 ans, dont nombre de blocs servirent à bâtir le Colisée de Rome, bordent le littoral.
La partie occidentale du Cap-Bon, beaucoup plus abrupte et isolée, est difficile d'accès. Le long de la côte rocheuse, une route spectaculaire conduit à la ville thermale de Korbous, comme figée dans le temps, dont la source chaude se déverse directement dans la mer.

À ne pas manquer

  • Les mystères de la civilisation punique à Kerkouane
  • Le sable blanc et les eaux cristallines de la plage d'El-Mansourah, non loin de Kélibia
  • La descente en piqué des faucons pèlerins depuis les falaises proches d'El-Haouaria
  • Les plages et les animations festives d'Hammamet, cité baignée de soleil