Lonely Planet

Djerba

Si l'on se réfère aux classiques, le nom de Djerba ramène au pays des Lotophages décrit par Homère dans L'Odyssée – terre si séduisante qu'on ne pouvait la quitter. De fait, pour une si petite île, Djerba « la douce » possède tous les ingrédients nécessaires à des vacances de rêve : des plages de sable fin, les eaux chaudes de la Méditerranée, de petites bourgades aux ruelles labyrinthiques, une profusion de boutiques d'artisanat, ainsi qu'une exceptionnelle diversité ethnique et religieuse. Une fois à Djerba, nombre de visiteurs se contentent toutefois de s'enfermer dans les luxueux complexes hôteliers bordant la superbe plage de Sidi Mahres ; ce luxe, si accueillant et attirant soit-il, ne doit cependant pas faire oublier les charmes du reste de l'île.
Au cœur de Djerba, Houmt-Souk, sa plus grande localité, est aussi l'une des plus jolies cités du pays ; un véritable plaisir des yeux pour qui arrive des grandes villes bétonnées. Avec son abondance de cafés et de terrasses, de tapis, de souvenirs et d'artisanat divers, Houmt-Souk a de quoi satisfaire les demandes les plus exigeantes. Marque de fabrique de la ville, les anciens fondouks, agencés autour d'une cour centrale, ont été transformés en hôtels pour répondre à cette incroyable affluence touristique.
À l'intérieur de l'île, au milieu des propriétés coloniales décrépites, subsiste l'une des dernières communautés juives d'Afrique du Nord, dont la synagogue se tient à Erriadh, ainsi qu'une population d'ibadites (ramification de la secte des kharijites, n'existant qu'à Djerba). Ainsi, si les plages de rêve de Djerba sont à la hauteur de leurs promesses, c'est l'intérieur, avec ses mosquées à demi souterraines et ses petits villages à l'ombre des palmiers, qui vous restera en mémoire.

À ne pas manquer

  • Les mille et une boutiques et les marchés de Houmt-Souk
  • La magnifique plage de Sidi Mahres, toute de sable doré
  • La synagogue dela Ghriba, à Erriadh, la plus ancienne d'Afrique du Nord