Lonely Planet

Nigeria : Généralités

Se promener avec des liasses de billets sur soi n'est généralement pas une bonne idée, mais dans le cas du Nigeria, prévoyez d'avoir du liquide sur vous quand vous passez la frontière. Si vous trouvez une banque qui change les chèques de voyage, l'opération peut prendre du temps et la commission prélevée est souvent importante. Il existe un florissant marché noir qui propose des taux plus intéressants, mais il est illégal. Les cartes de crédit ne sont d'aucune utilité, sauf dans les hôtels cinq étoiles, et les escroqueries à la carte de crédit prolifèrent.
En matière de pourboire, nous entrons dans une zone d'ombre. Dans les meilleurs restaurants, on s'attendra à ce que vous laissiez 10% de la note. Vérifiez-la auparavant pour voir si le service est déjà inclus. Lors de randonnées ou de safaris, il est d'usage de laisser un pourboire aux chauffeurs, guides, porteurs et cuisiniers si vous êtes satisfait de la prestation. Le pays repose sur la pratique du pot-de-vin : impossible d'y échapper. Qu'on vous demande un bakchich en prenant des airs intimidants ou avec le sourire, de toutes les façons, vous serez souvent sollicité. Quant au marchandage, il tient du mode de vie en Afrique. Mieux vaut jouer le jeu. Biens alimentaires, cigarettes, tarifs hôteliers, transports, articles de souks - tout se négocie, mais à cet exercice, vous n'arriverez jamais à battre les habitants du cru.

Articles récents