Libye : Visa

À l'exception des ressortissants de la plupart des pays africains et arabes, tout le monde a besoin d'un visa pour entrer en Libye. Veillez à ce que votre passeport soit valide encore 6 mois après votre départ de Lybie.
Avant le départ, il est impératif de contacter les ambassades et les consulats pour s'assurer que les modalités d'entrée sur le territoire n'ont pas changé. Nous vous conseillons de photocopier tous vos documents importants (pages d'introduction de votre passeport, cartes de crédit, numéros de chèques de voyage, police d'assurance, billets de train/d'avion/de bus, permis de conduire, etc.). Emportez un jeu de ces copies, que vous conserverez à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Enregistrement

Tout détenteur d'un visa touristique doit se faire enregistrer auprès des autorités libyennes dans un bureau des passeports (jawazzat), 7 jours au plus après son arrivée. Les contrevenants encourent une amende minimum de 50 LYD. Dans le cadre du tourisme organisé en vigueur, cette formalité est invariablement accomplie par le tour-opérateur en charge du circuit. Si vous devez le faire vous-même, mieux vaut être accompagné d'une personne arabophone : rares sont les employés à parler une autre langue, et les formulaires sont en arabe.

Visas touristiques

On pourrait consacrer des ouvrages entiers à l'obtention du visa touristique libyen, mais le processus est en réalité assez simple.
Il vous faut d'abord une invitation émanant d'un tour-opérateur libyen accrédité. À moins de passer par un voyagiste international (voir page de droite), on obtient cette invitation en écrivant au tour-opérateur concerné au moins un mois ou 6 semaines à l'avance en précisant les dates du voyage et l'itinéraire souhaité. Si la compagnie vous répond et accepte de prendre en charge les formalités de visa et l'organisation du circuit, vous devrez alors lui fournir les données de votre passeport (une photocopie faxée de la première page est parfois demandée) et, éventuellement, les détails concernant votre vol. Une fois l'invitation visée par les autorités libyennes, vous pourrez récupérer votre visa au Bureau du Peuple libyen de votre pays (voir Ambassades et consulats) ou, plus pratique, en arrivant en Libye. Dans ce dernier cas, assurez-vous avant de partir que le tour-opérateur vous a bien envoyé une copie numérisée ou faxée de l'autorisation de visa en arabe et, si vous débarquez en avion, une copie de la lettre qu'il doit avoir envoyée à la compagnie aérienne pour confirmer que le visa a été accordé.
Si vous passez par un tour-opérateur autre que libyen, il s'occupera des formalités de visa et vous n'aurez à lui donner que les informations figurant sur votre passeport.
Le choix du tour-opérateur pour organiser un voyage en Libye s'avère crucial et va bien au-delà des questions de visa. Il sera en effet responsable de vous pendant l'intégralité du séjour et se chargera de tous les transports, hébergements, guides et autres accompagnateurs parlant votre langue. Nous vous conseillons de contacter plusieurs compagnies libyennes et internationales afin de sélectionner celle qui répond le mieux à vos attentes.
En traitant avec la compagnie avant l'émission du visa, veillez à bien préciser le lieu d'arrivée en territoire libyen. Un de nos lecteurs a été renvoyé en Égypte au passage de la frontière terrestre car son visa indiquait l'aéroport international de Tripoli comme point d'entrée. Si vous avez décidé de récupérer votre visa au Bureau du Peuple libyen, vérifiez toutes les conditions pour éviter ce genre de désagrément.
Le visa coûte 15 LYD (généralement inclus dans le prix du circuit). Il est valable 30 jours à partir de la date d'émission et doit être utilisé pour entrer en Libye dans ce délai. Si certaines administrations libyennes suivent le calendrier islamique, les visas et leurs prorogations se basent quant à eux sur le calendrier grégorien.
NB : les citoyens israéliens et les personnes dont le passeport comporte un tampon israélien ne peuvent en aucun cas obtenir de visa.
La réglementation en matière de visa change de temps en temps et même d'une ambassade à l'autre. Très occasionnellement, des voyageurs se sont vu accorder un visa touristique par une ambassade libyenne isolée et ont pu visiter le pays sans guide. Mais la situation s'est durcie depuis et l'obligation de voyager dans le cadre d'un circuit accompagné risque de se maintenir encore longtemps.
La règle veut aussi que vous voyagiez au sein d'un groupe d'au moins 4 personnes, bien que la plupart des tour-opérateurs libyens passent outre avec l'accord tacite des autorités.
Concernant la somme minimum requise pour entrer dans le pays.

Autres visas

À moins de venir en Libye pour des raisons professionnelles, la seule façon d'obtenir un visa est d'être invité à titre privé par un citoyen libyen. Si cela paraît simple, les formalités peuvent en réalité demander plus de temps et de paperasserie qu'un visa touristique. Votre ami devra entamer les démarches et savoir naviguer dans les méandres de la bureaucratie libyenne. Vous n'aurez pour votre part rien à faire, si ce n'est attendre que la machine se mette en route.

Permis de travail

Des permis de travail sont nécessaires pour certaines régions isolées du désert libyen, dont l'Akakus, Waw al-Namus et le Djebel al-Uweinat, mais vous n'aurez pas à vous en préoccuper car votre tour-opérateur s'en chargera automatiquement.

Prorogations de visa

Si vous prévoyez de séjourner plus d'un mois en Libye, sachez que les prorogations (15 LYD ; pas de photo) sont rares. La demande se fait auprès du bureau des passeports (jawazzat) présent dans presque chaque ville. Vous avez plus de chances d'obtenir satisfaction si votre tour-opérateur libyen s'en occupe pour vous.

Visas pour les pays voisins

À l'heure où nous rédigeons (2007), il n'est pas possible d'obtenir en Libye un visa pour l'Algérie, le Tchad, le Niger ou le Soudan. Renseignez-vous auprès des ambassades de ces pays pour savoir si la situation a changé.
Bien que leurs consulats et ambassades à Tripoli délivrent des visas, l'Égypte et la Tunisie accordent aussi des visas à l'arrivée pour les ressortissants de la plupart des pays occidentaux. Un visa à la frontière égyptienne ou tunisienne coûte respectivement autour de 15 € ou 5 DT.

Articles récents