1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Dix expériences à faire nu (ou presque)
Sports et activités

Dix expériences à faire nu (ou presque)

Mis à jour le : 27 avril 2018

Carte

Adoptez la tenue d'Ève ou d'Adam pour protester ou pour bronzer, pour participer à une manifestation loufoque ou pour pimenter votre escapade : dans tous les cas vous voudrez recommencer.

1. Bain glacé (Finlande)

L'été, le Finlandais n'aime rien tant que paresser dans sa maison de vacances près de son barbecue et aller batifoler dans l'un des 187 888 lacs cristallins de son beau pays. Mais pourquoi limiter la baignade à la belle saison ? Voici la recette de leur bien-être, à pratiquer toute l'année : sauna finlandais suivi d'un plongeon dans l'eau glacée. Les établissements publics exigent généralement le maillot de bain pour la baignade, mais si vous savez ce que vous faites, rien ne vous empêche d'aller faire votre propre trou dans la glace. Dans la nature, par une soirée paisible sous un ciel constellé d'étoiles, courir de la chaleur du sauna jusqu'à l'eau sombre et glacée est une expérience délicieusement cinglante.
>>> La Finlande compte 170 trous entretenus. La saison s’étend d’octobre à février. Consultez les adresses ici.

2. Skier en toute Liberté (Chine)

Personne ne fête la fin de la saison de ski comme les habitants de Nanshan, en Chine. Si les participants au Naked Pig Festival ne sont en réalité pas nus (ils portent de curieux costumes ou maillots de bain), force est de constater leur courage à les voir dévaler les pentes ainsi court vêtus. Cette tradition vient en réalité du Crested Butte Mountain Resort, dans le Colorado. Depuis 2003, la station de ski de Nanshan l'a adoptée. Les skieurs descendent une piste pour débutants longue de 200 m et les vainqueurs sont désignés en fonction de leur déguisement, de leur performance et de leur créativité générale.
>>> Ces dernières années, un sonomètre a été utilisé pour mesurer la réaction du public. Si vous voulez gagner, assurez-vous d’avoir les spectateurs de votre côté.

adobestock_39158362.jpeg

Skier (presque) nu

3. Sauter en parachute nu

Vous élancer à plus de 4 000 m pour 65 secondes de chute libre ne vous fait pas assez battre le cœur ? Le faire nu pourrait bien pimenter l'expérience. Les novices devront opter pour un parachute en tandem. Si l'idée d'avoir un inconnu attaché derrière soi peut paraître un peu inconfortable, cela n'aura plus d'importance une fois atteinte la vitesse de 220 km/heure. La toile regorge de témoignages de personnes venant de tenter l'expérience et d'agences spécialisées qui semblent assez ouvertes à ce concept.
>>> Après ce saut, vous pourrez intégrer la société pour la défense du parachutisme nu et obtenir votre certificat ainsi qu’un magnet pour le réfrigérateur.

4. Participer à une œuvre d'art

Le photographe américain Spencer Tunick a le don de rassembler des milliers de volontaires pour créer des œuvres artistiques uniques. Quelle meilleure raison de faire tomber la chemise que de participer à du grand art ? On a récemment pu voir des modèles nus maculés de boue allongés au bord de la mer Morte en Israël, une rose entre les dents en Irlande ou encore devant l'Opéra de Sydney. Vous ne poserez probablement pas suspendu à une corde ou escaladant une montagne, mais c'est une belle aventure.
>>> Inscriptions pour la pose ici.

5. Sauter à l'élastique dévêtu

Si vous n'avez l'intention de sauter à l'élastique qu'une fois dans votre vie, voici deux conseils pour en faire une expérience inoubliable. Premièrement, lancez-vous nu. On hésite parfois avant de se jeter dans le vide. Le fait que le public vous voie dans votre plus simple appareil vous donnera une raison supplémentaire de sauter le pas. Deuxièmement, choisissez la Nouvelle-Zélande, la patrie du saut à l'élastique. Pionnier de la discipline, AJ Hackett gère sa propre agence en périphérie de Queenstown, sur l'île du Sud, et au moins un bloggeur y a déjà sauté nu.
>>> Pour immortaliser cet exploit et la réaction des badauds, pensez à vous fixer une caméra sur le ventre.

adobestock_104542300.jpeg

Sauter à l'élastique dévêtu

6. Pédaler pour une cause

La Manifestation internationale cyclo-nudiste (WNBK) se tient dans plusieurs villes du monde pour remettre en question notre dépendance à la voiture. Peinture corporelle, déguisements et vélos customisés y sont de mise, et les vêtements sont optionnels. Les cyclistes en profitent souvent pour faire passer un message avec des slogans comme « brûlez des calories, pas de l'essence », « le pétrole n'aura pas ma peau ». Les pays n'ont pas tous la même attitude envers les nudistes, mais l'utilisation judicieuse de l'art corporel peut interpeller les badauds en jouant sur l'humour et éviter d'enfreindre la loi.
>>> Les courses sont organisées en juin et en juillet dans l’hémisphère Nord ; en mars dans l’hémisphère Sud.

worldnakedbike.jpg

World naked bike ride à Londres

7. Randonnue (France)

Randonnue ? Vous avez bien lu. Le mot et la chose font cause commune : absente des dictionnaires comme du code civil, la randonnue en France n'a ni définition ni statut juridique, et pourtant nul besoin de vous faire un dessin. Sur les sentiers de France, elle n'est pas permise, mais pas interdite non plus ! Elle est tolérée dans les limites du bon sens, à savoir sur des sentiers de randonnée qui ne sont pas des boulevards, et dans les parcs naturels, par définition à faible densité de population. Or, ça tombe bien, tel est précisément le plaisir de la randonnue, celui d'un effort physique en communion avec la nature, en vacances de la civilisation.
>>> Pour toute question relative à la préparation d’une telle épopée, vous pourrez contacter l’Association pour la promotion du naturisme en liberté.
 

8. Bain de Minuit

Si vous pouvez réunir 413 de vos amis les plus ouverts d'esprit pour un bain de minuit, vous serez en lice pour battre le record du monde de la catégorie, établi à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Les nageurs ayant tenté de relever ce défi ne manquent pas, par exemple l'année dernière en Espagne ou en Grande-Bretagne dans les eaux glaciales peu engageantes de la mer du Nord. En compagnie de quelques personnes motivées, vous pouvez aussi opter pour un bain de minuit dans un lac isolé ou sur une plage paisible à une date aussi proche que possible du solstice d'été.
>>> De nuit, ne vous éloignez pas du rivage et ne nagez jamais seul.

adobestock_89468299.jpeg

Faire un bain de minuit

9. Pagayer Comme Robinson

La pratique du kayak peut constituer un bon point de départ pour les nudistes prudents. Vos parties intimes protégées par la jupette du kayak et un gilet de sauvetage masquant le haut, vous louvoierez subtilement entre nudisme, et respect des consignes de sécurité et de la réglementation sur les bonnes mœurs. Côté destinations, la Méditerranée offre en général des conditions idéales et les îles Ioniennes, en Grèce, permettent de pagayer entre des plages reculées et de se détendre au soleil sans provoquer d'esclandre.
>>> Quel que soit le moment de l’année, portez un chapeau et appliquez de la crème solaire régulièrement.

adobestock_166394362.jpeg

Pagayer comme Robinson

10. Club 300 (Antarctique)

Pour être introduit dans ce club sélect, cap sur la station de recherche Amundsen-Scott au pôle Sud géographique. Rejoindre le continent le moins visité du monde n'est pas une mince affaire. Comptez au moins 40 000 $ l'aller-retour depuis l'Europe. Ce club tire son nom de la variation de température de 300°F (149°C) que les participants doivent endurer. Il faut d'abord attendre que les températures hivernales chutent jusqu'à −73°C. On emmagasine de la chaleur dans un sauna pouvant atteindre 93°C avant de courir tout nu vers le pôle Sud symbolique et de rentrer.
>>> Attention en courant, les températures glaciales peuvent endommager les poumons et les extrémités du corps.


Guide de voyage

Une sélection d’expériences de voyage chargées en adrénaline pour partir à l’aventure
 

Paramètres des cookies